Indemnités des élus : majoration ou pas ?

Le conseil municipal du 15 juillet 2020 a permis aux élus-es de la majorité de connaître le montant de leur indemnité de mandat d’élus locaux, l’opposition s’est étonnée d’une « majoration », et Mme Picard, contourne l’explication en passant par le directeur des services afin que celui-ci prenne rendez-vous avec M Ayvali, pour lui donner un cours sur le calcul des indemnités car pour l’élue communiste, une majoration ce n’est pas une augmentation, c’est dans le décret etc etc …

Et bien nous verrons bien, ce qu’en pensera M Ayvali après son rendez-vous avec M Poncet, directeur des services de la ville de Vénissieux et j’espère que l’on connaîtra exactement le montant en euros de son indemnité en la comparant avec celle votée en 2015 et voir s’il s’agit d’une augmentation ou pas :

Deplus, pourquoi attendre une explication du directeur des services alors qu’il aurait été plus simple de donner le montant en euros, comme il a été fait dans certains conseils communaux. Michèle Picard semble être dans la transparence envers les élus et les vénissians, il aurait été plus transparent, et clore le débat en donnant son indemnité voté en 2015 et celle pour cette mandature. On a pas l’impression que la facilité a été choisi pour faire voter ces deux rapports concernant l’indemnité des élus,  le directeur des services aurait gagné du temps en ne donnant pas un « cours » à M. Ayvali.

En attendant, M. Ayvali, persiste à dire que c’est une augmentation, et que face au contexte actuel, Mme le maire aurait pu faire voter une minoration du montant des indemnités des mandats locaux. De ce fait, l’élu de l’opposition, qui se réclame sans étiquette, a publié une vidéo sur la page FaceBook Nous Vénissieux, et là on se dit , chouette, on va connaître le montant exact. Et bien non, et on se demande, mais ils font quoi ces 9 élus-es de l’opposition, aucun d’entre eux n’a pu prendre sa calculette et démontrer que c’est une augmentation ? Que fait, M. Blein, l’élu démissionnaire qui a préféré « s’enfuir » du côté de la Métropole, en tant que député, lui et son attaché parlementaire ont certainement les connaissances requises pour faire ce calcul ?

Donc une vidéo de M. Ayvali, qui ne nous apprend pas grand chose, et faudra attendre le courant de la semaine prochaine et les explications du directeur des services de la ville pour faire cesser le suspens des indemnités de mandat des élus locaux.

 

 

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

  1. Au lieu de renvoyer Monsieur Ayvali à un cours sur les indemnités des élus municipaux dispensé par le DGS, n’aurait-il pas été préférable que Mme Picard informe les citoyens du montant de ses indemnités et celles de ses adjoints et de leurs évolutions par rapport à la mandature précédente ?
    Ainsi, les élus auraient voté en connaissance de cause ce rapport et aurait évité aux élus de la majorité de voter comme un seul homme ( femme) sur un sujet qu’ils n’ont pas la maîtrise …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.