Métropole : Nathalie Frier prête à rejoindre Collomb ?

Faut-il faire le bras de fer avec La Métropole, ce n’est pas le but de Nathalie Frier, maire de Saint-Fons, qui soutient sans modération la candidature de Gérard Collomd pour les élections métropolitaines de mars 2020. De plus c’est le candidat investit par le parti LREM.

Selon le maire de Saint-Fons, le travail effectué dans la ville va dans le bon sens, et c’est à cette occasion qu’elle brigue un nouveau mandat, pour poursuivre l’action de la majorité actuelle. A défaut du maire de Vénissieux, qui parfois semble être en gué-guerre avec la Métropole, Nathalie Frier admet que grâce à la bonne entente avec la Métropole de Lyon, des choses ont été obtenues pour la ville. Il faut dire que le maire de Saint-Fons, ville la plus pauvre de la Métropole, est aussi Conseillère délégué à la politique de la ville et au commerce de proximité au Conseil de la Métropole. 

Mais la ville de Saint-Fons se donne les moyens pour faire bouger les choses, comme indiqué sur le site officiel de la ville :

« UNE VILLE QUI BOUGE Améliorer le confort et la qualité de l’habitat (logements, espaces et équipements publics), ouvrir les quartiers sur la ville, développer leur activité économique et commerciale, font partie des principaux objectifs de ces vastes programmes de renouvellement urbain. Les projets intègrent également l’ensemble des enjeux liés à la cohésion sociale et à l’environnement. Ils traduisent la volonté de la ville de favoriser le vivre ensemble et une volonté partagée par tous les acteurs – ANRU, bailleurs sociaux, Ville de Saint-Fons, Métropole de Lyon, Etat et Conseil Citoyen – de redonner à ces quartiers une image positive. »

Elle compte bien poursuivre l’action qu’elle mène et reste loyal à Gérard Collomd. On peut lui reconnaître son franc parler, et non pas comme certain qui pour des raisons de calculs politiques à Vénissieux ont décidé de démissionner de leur parti pour rejoindre le mouvement du maire de Lyon. 

D’ailleurs, Nathalie Frier pourrait même s’engager en tant que tête de liste pour la circonscription du Rhône Portes du Sud, dont le référent est M Dureau, nommé récemment par M Collomb.

Certes les élections municipales vont tenir un rôle important au premier trimestre 2020, mais l’enjeu des élections Métropolitaines pourraient venir perturbé le choix des électeurs qui devront voter pour leur maire mais aussi pour les conseillers métropolitains. 

Pour l’instant, Nathalie Frier ne rencontre pas trop d’opposition à Saint-Fons, puisque à ce jour, aucun autre candidat ne s’est déclaré. Reste à savoir quelle sera le rôle de chacun pour permettre à cette ville de changer l’étiquette considérée comme « ville la plus pauvre de la Métropole »

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.