Michèle Picard a inauguré les patios du Moulin-à-Vent

En inaugurant les patios du Moulin-à-Vent, Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, a lors de son intervention beaucoup parlé de l’emploi et a même employé 9 fois ce mot. Elle était accompagné par d’autres élus, ainsi que de M. Benmabrouk (Société civilé), adjoint chargé de l’emploi à Vénissieux

Ok, c’est cool, des investisseurs ont investi 1,5 millions d’euros pour la rénovation des Patios du Moulin à Vent (désamiantage compris), et aujourd’hui il ne reste plus qu’à les commercialiser. Mais Mme le maire ne se fait aucun souci car selon elle : 

La commercialisation des locaux reste à réaliser, je ne doute pas qu’elle trouve preneur assez rapidement.

Mais je ne vais pas faire une longue énumération de son intervention qui a été publiée sur son site internet, mais revenir sur les quelques chiffres qu’elle a cité. Des chiffres qui datent de 2015 et où l’on apprend qu’à cette période la commune comptait près de 3 300 entreprises (grands groupes industriels, PME-PMI, micro-entreprises) et qui selon le maire représente un total d’environ 29 000 emplois.

Oh, c’est bien de dire que :

Il s’est créé dans notre ville, 498 entreprises en 2015, preuve d’une dynamique incontestable.

Mais peut-on aussi avoir le chiffre d’entreprises qui ont fermés ?

On apprend aussi que 100 entreprises ont signés la Charte de Coopération. Ouah super balaise, 100 sur 3 300 entreprises, il serait peut-être temps de prendre son manche à balai et s’envoler récolter de nouveaux signataires.

Ensuite pour déclarer que :

J’ai toujours cru au pacte civique qui relie les entreprises à une ville, et la charte de coopération que nous avons passée, avec, dans le courant de l’année, près de 100 signataires, montrent un réel ancrage, et une implication forte des entreprises dans la vie de Vénissieux.

100 entreprises ? Par ce faible nombre je ne vois pas vraiment une implication forte des entreprises !!!

C’est bien beau d’inaugurer de grande entreprise ou des concessions automobiles et ensuite nous dire que la rénovation des patios du Moulin-à-Vent, ce n’est pas qu’une attraction :

Cette attraction, je tiens à le signaler, n’est pas simplement démographique, immobilière, elle est manifeste dans le réseau d’entreprises qui s’y installent (laboratoire Carso, Pôle automobile, etc), ou qui nous restent fidèles.

Ah ouais, combien de personnes ont été embauché, chez Carso ? dans les concessions automobiles ? dans les zones franches ? etc etc. Ce sont ces chiffres que l’on veut, pas de belles paroles qui ne nous apprennent pas grand chose à part redorer le blason de la ville. 

Mais les vénissians aimeraient connaître aussi les chiffres précis du budget alloué à l’emploi, car même l’adjoint chargé de cette délégation n’a pas pu ou voulu me donner un pourcentage précis. D’ailleurs n’avait-il pas déclaré il y a quelques années :

Il serait intéressant d’avoir les chiffres sur le nombre de salariés recrutés qui sont issus de Vénissieux, étaient ils demandeurs d’emploi ? Ou s’agit il simplement de transfert de salariés, sur le niveau de formation et de qualification requis, et si les entreprises se relocalisent dans la ZFU seulement pour un effet d’aubaine ? etc.

En attendant je scrute impatiemment le site de la ville afin de pouvoir visualiser le compte rendu entier du conseil municipal du 31 janvier 2017, ou l’on doit trouver tous les chiffres qui concernent les budgets alloués à l’emploi, aux commerces, à l’insertion, à la culture, à la sécurité, etc etc

Wait and See  😀 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.