Oui, M. Millet, les ouighours subissent bien une répression sous prétexte de lutte anti-terroriste

Il y a quelques jours, l’élu communiste vénissian publiait sur son site internet, un article, avec comme titre « Politiser le Xinjiang n’aidera pas à éradiquer l’extrémisme en Occident » où il relayait un article de la sociologue Danielle Bleitrach.

On pouvait ainsi donc lire « la région autonome ouïghoure du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine, avait subi des dizaines, voire des centaines d’attaques terroristes chaque année. Cependant, ces dernières années, cette indignité a cessé en raison des efforts antiterroristes du gouvernement central chinois. Le Xinjiang n’a signalé aucune attaque terroriste violente depuis plus de 40 mois consécutifs, les habitants de différents groupes ethniques bénéficient de leurs droits à la vie et au développement pacifique. »

Certes, il y a peut-être eu des attaques terroristes dans cette région, comme le subissent aussi un certain nombre de pays occidentaux, mais de là à dire que« les habitants de différents groupes ethniques bénéficient de leurs droits à la vie et au développement pacifique », c’est aller dans le sens contraire de tous les reportages et articles de presse.

Récemment France Culture a mis en ligne un article et un reportage audio, où l’on peut lire entre autre

  • « Au nom de la lutte antiterroriste, le Xinjiang fait l’objet d’une reprise en main sécuritaire que certains qualifient de génocide. Plus d’un million de Ouïghours ont été internés dans des camps. Et ceux qui ont pu fuir la région racontent aussi les viols, tortures, disparitions…» 
  • « depuis l’arrivée de Xi Jinping au pouvoir en 2013, la politique d’assimilation a viré à la répression à grande échelle. Au nom de la défense de l’emploi, et de la lutte contre le terrorisme islamiste, au moins un million de musulmans ont été internés dans des « camps de rééducation ». Torture, viols, stérilisations, apprentissage forcé du chinois… ces atteintes aux droits humains, documentés par des chercheurs et des journalistes, ont longtemps été passées sous silence. »

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.