Père Régis Charre : pour l’instauration de menus sans viande

Et oui même Regis Charre prêtre de Vénissieux en charge des églises des Minguettes, du Centre et de Parilly, est pour l’instauration de menus sans viande dans les cantines scolaires. Rappelons qu’il est aussi membre la Commission Laïcité et Vivre Ensemble installée en début d’année 2016, et composée de 35 personnes, réunies en trois « collèges », présidée par l’adjoint à l’emploi et aux commerces M. Benmabrouk Djilannie, et qui comprend

  • 13 élus municipaux de tous bords
  • 6 représentants des cultes
  • 16 personnes d’associations et de l’Education Nationale

Encore une fois, quelle surprise d’apprendre par Le Progrès en date du 26 septembre 2016 que c’est la troisième fois que se réunit cette commission pour débattre et proposer des projets. Et bien évidemment, on ne sait pas vraiment ce qui se dit dans ces réunions. J’espère que l’élu socialiste M. Dureau, membre de cette commission, fera paraître sur le site EnsemblePourVénissieux, les conclusions de cette troisième rencontre en sachant que lors de la deuxième réunion, le PS avait écrit un article sur leur site, en le titrant par « Une commission qui fait pschitt »

Au sujet de la composition des membres de cette commission, le Père Régis Charre, a déclaré au Progrès

Les musulmans y sont trop peu nombreux

Et à ce titre, concernant le manque de représentativité des musulmans au sein de cette commission, il avait posé la question à Mme Picard, maire communiste de Vénissieux, qui lui a répondu par :

Avec une quinzaine de lieux de culte sur la ville, c’est compliqué

Tiens, déjà j’apprends qu’il y a sur Vénissieux, une quinzaine de lieux de culte et de plus j’ai dû mal à me contenter de cette réponse de la part de Mme la maire. Mais bon ceci est un autre débat

Revenons au repas avec ou sans viandes, méthode appliquée à la ville de Lyon et dans d’autres communes de France et réclamée depuis longtemps par l’opposition PS.

Pour le Père Charre, Gérard Collomd après une large concertation avec les habitants a décidé d’instaurer des repas avec et sans viande et qui selon le père Charre, « est une solution respectueuse de la Laïcité ».

Mais pour le curé des Minguettes, comme l’appelle certains vénissians du plateau,

Les catholiques doivent entrer dans une nouvelle ère et manger moins de viandes pour des raisons écologiques au sens fort du thème.

Après la pétition en ligne mise en ligne (ICI) par le PS au mois de mai 2016 qui à ce jour a récolté 874 signatures, c’est au tour de l’église de mettre sur la table le débat sur les repas avec et sans viandes.

La municipalité sera t-elle à l’écoute, rien n’est encore sur, puisque Mme Picard avait déclaré

accéder à cette requête reviendrait à faire entrer le fait religieux dans un service public. (Le Progrès)

D’autant plus qu’il faudra convaincre les autres membres de la Commission Laïcité et Vivre Ensemble d’inscrire à l’ordre du jour cette demande et attente d’un grand nombre de parents vénissians.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.