Pour les communistes, la gauche de combat progresse 8 commentaires


Ouah, la gauche de combat progresse à Vénissieux, mais ce n’est pas moi qui le dit, mais on peut lire cette phrase sur le site Le Vénissian et dont le titre de l’article en question est : La Gauche de combat progresse à Vénissieux, et je vous laisse deviner qui l’a écrit.

Donc selon cet article :  

La gauche de combat que Michèle Picard porte comme maire de Vénissieux, était largement en tête aux élections présidentielles à Vénissieux. Bien que divisée aux législatives, c’est la seule force politique qui progresse à Vénissieux entre 2012 et 2017.

Ah oui, çà c’est sur que la gauche était divisée, et même que M. Nivard, de La France Insoumise, a eu quelques soucis en interne pour faire imposer sa candidature. Quant au chiffre de Mme Picard, lors du premier tour des législatives 2017, c’est la cata, la cata, la catastrophe. puisqu’elle n’a obtenu que 1 924 voix, avec il est vrai un taux d’abstention élevé. En ce qui me concerne c’est un échec pour le maire de Vénissieux qui pensait que du fait de sa notoriété, en tant que maire de la troisième ville du Rhône et conseillère métropolitaine, aurait pu avoir un résultat plus important. Il suffit de revoir les chiffres de son score au second tour des municipales 2015 où elle a été élue avec un peu plus de 4900 voix.

Mais ce qui mefait quand même un peu sursauté dans cet article, c’est ce constat :

Par contre, le total PCF+France Insoumise progresse de près de 500 voix sur 2012, malgré une abstention beaucoup plus forte.

Heu, à ma connaissance, lors des élections législatives 2017, les communistes vénissians n’ont pas soutenu M. Nivard, représentant officiel, de La France Insoumise, et Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, avait même déclaré que M. Mélenchon, candidat aux élections présidentielles 2017 « était son candidat aux forceps« 

Mais bien évidemment il fallait trouver un responsable face au score décevant aux législatives 2017, de la première magistrate de Vénissieux, et l’auteur de cet article, n’y va pas par quatre chemins :

Les militants et soutiens de Michèle Picard sont déçus d’un résultat qui n’est que l’effet de décisions nationales qui n’ont rien à voir avec les réalités politiques locales puisque la majorité des collectifs insoumis avaient décidé de la soutenir, ni avec son travail de maire puisque ceux qui à Paris ont décidé de la division ne le connaisse même pas.

Les militants locaux et les responsables nationaux de La France Insoumise apprécieront certainement cette façon de rejeter la faute sur les décisions nationales.

Rappel des résultats à Vénissieux du premier tour des élections législatives 2017, et oui Mme Picard, n’a pas eu le score nécessaire pour être au second tour :

  • Yves Blein (REM) : 3231 (32,36%)
  • Yassine El Hassak (UPR) : 104 (1,04%)
  • Véronique Giromagny (EELV) : 274 (2,74%)
  • Maurice Iacovella (UDI-LR) : 536 (5,37%)
  • Saïda Estival (M100%) : 9 (0,09%)
  • Yanis Marcoux (SE) : 23 (0,23%)
  • Franck Muller (DLF) : 182 (1,82%)
  • Damien Monchau (FN) : 1435 (14,37%)
  • Benjamin Nivard (FI) : 1517 (15,19%)
  • Michèle Picard (PCF) : 1924 (19,27%)
  • Béatrice Decrept (DVD) : 0 (0,00%)
  • Valérie Bridon (LO) : 26 (0,26%)
  • Marie-Christine Seemann (LO) : 161 (1,61%)
  • Adrien Drioli (PS) : 335 (3,36%)
  • Lotfi Ben Khelifa (PS) : 0 (0,00%)
  • Yacin Ayvali (PEJ) : 131 (1,31%)
  • Thierry Dussud (EXD) : 96 (0,96%)
  • Inscrits : 30 712 – Votants : 10 189 (33,18%) – Blancs : 132 (1,30%) – Nuls : 73 (0,72%) – Exprimés : 9 984

Lire l’intégralité de l’article sur le site →  LeVénissian 

 

 

L'info c'est le partage !.


Laisser un commentaire

8 commentaires sur “Pour les communistes, la gauche de combat progresse

  • Pierre
    Je suis entièrement ok avec vous monsieur Ziani. Yves a du s’adapter point barre. Pendant les élections municipales de 2014 et 2015 nous avons du faire de la place à quelques gens un peu louche c’est comme ça
  • Rachid Zani
    Demain il faudra composer avec les personnes résolument portés sur l’avenir et ce quelle que fût son idéal politique et son clan. Quand j’entends Yves Blein a retourné sa veste et qu’il a trahi les siens, c’est risiblement faux, il s’adapte naturellement aux exigences qu’en demande la modernité et le changement. Tout est à reconstruire, tout est remis en question mais tout doit recommencer car l’histoire se répète. Alors pourquoi ne pas y aller et pourquoi ne se donne-t-on pas les moyens de le faire et d’y arriver?
  • Rachid Zani
    Certes as tu raison mais ces chiffres sont faussement jaugés. la véritable raison d’une débâcle, quelle qu’elle soit, c’est l’absention et ça ni lui ni le parti ni aucun quidam ne pourra le changer. Tous les résultats sont tronqués finalement et tous les médias, les instituts de sondages se sont trompés avec, car c’était sans compter sur l’absention.

    Quand j’entends communiste ou socialiste, droite, gauche, tout ça ne trouve plus de sens à mes yeux, le paysage politique d’aujourd’hui est à reconstruire sinon à créer.

    je reviens admin…..

  • Reporter69200 Auteur de l’article
    Seulement il oublie le fait que Mme Picard, a sur Vénissieux fait un score de 1 924 voix, et on est loin du chiffre de 5000 voix lors de son élection en 2015. En plus s’approprié les score de la france insoumise, heu c’est pas très sympa :-)
  • Reporter69200 Auteur de l’article
    Seulement il oublie de citer le score lamentable de la candidate du parti communiste français et on peut faire le constat que son électorat, n’est plus au rendez vous
  • Rachid Zani
    Dommage tu aurais pu encore citer les dernières phrases de notre visionnaire en chef qui s’érige en grand ordonnateur mais qui sait par ailleurs garder raison:

     » La seule vérité dans ce résultat, c’est l’abstention massive, progressant de près de 4500 abstentionnistes, record s’approchant de 70% et qui fait que le député est élu avec 10% des inscrits au premier tour. (hélas)

    Ce qui est illégitime, c’est un système politique qui ne donne pas de place au peuple, ce sont ces partis politiques qui changent de nom pour faire oublier leur bilan et faire croire au nouveau. » (et encore hélas)

  • Briuet rené
    NON..! Mr Millet la majorité de la France Insoumise dans la 14e du Rhône était opposé à un ralliement au Pcf ,seule quelques personnes pour ne pas dire une petite dizaine on souhaitée se rapprocher du Pcf et rappelle que si Le Pcf avait soutenu la FI nous aurions gagné la députation