Premier tour des Primaires : un local trop exigu ?

Le premier tour des primaires de la droite et du Centre à lieu le dimanche 20 novembre et vous n’avez pas pu y échapper vu le nombre de reportages diffusés sur les écrans tv et ondes radios.

Mais dans un premier temps voici les résultats de Vénissieux

  • Fillon : 278 voix
  • Juppé : 257 voix

Vénissieux compte un peu plus de 29 000 électeurs et simplement 800 se sont déplacés pour ce premier tour de La Primaire de la Droite et du Centre. Un engouement qui ne s’est pas ressenti dans notre ville et on constate que quelque soit l’élection, on a l’impression que les vénissians ne se mobilisent pas. Lors des élections précedentes (municipales et régionales), l’abstention reste encore élevée. Il faudrait que la ville se penche sérieusement sur une grande campagne d’information pour inciter les vénissians à s’inscrire sur les listes électorales et surtout les décider à se déplacer pour voter.

Pour en revenir à cette primaire 2016, les deux participants au second tour seront François Fillon et Alain Juppé. Est-ce la fin du Sarkozysme ?

juppe_fillon

À Venissieux quatre urnes étaient prévues pour voter dans le tout petit local Paul Langevin, et on se demande pourquoi les organisateurs ont eu droit à cette salle. N’y avait-il pas d’autre local afin que cet événement démocratique se déroule dans de bonne conditions ? 29 000 électeurs à Venissieux et une toute petite salle. Bizarre

Selon M. Kessi, adhérent LR et soutien de Juppé, l’ambiance était chaude et quelques accrochages ont eu lieu. Il semblerait que certaines personnes se sont présentées avec leur carte électorale mais leur nom n’apparaissait pas dans la feuille d’émargement.

Bref, suite à cela, M Girard, a décidé de faire un communiqué de presse qui dénonce, le local attribué par la municipalité, dont le titre est :

Bureau de vote des primaires à Vénissieux : des conditions offertes par la municipalité jugées inacceptables par les électeurs Vénissians.

Par le biais de cette annonce, il se fait, selon lui :

l’écho du grand mécontentement de nombreux Vénissians venus voter et qui ont trouvé inacceptables les conditions offertes par la municipalité de Vénissieux pour la tenue de ces élections. 

Il est vrai que ce local n’est pas optimum pour organiser ce genre d’événement, d’autant plus un dimanche jour de marché ou l’on sait que les conditions de stationnement et d’accès ne sont pas toujours évidentes.

Autre point aussi évoqué par M. Kessi sur la liste des électeurs et signalé dans le communique de presse de M. Girard : 

comment se fait-il qu’un nombre important d’électeurs habituels n’était pas sur les listes fournies par la préfecture ? Des gens qui votent à Vénissieux depuis 25, voire 40 ans (cartes d’électeurs tamponnées à l’appui) avaient curieusement disparus des listes électorales pour l’occasion. Comment expliquer cela ? S’agit-il « d’erreurs » dans la transmission des listes entre la mairie et la préfecture ? Cela mériterait une investigation approfondie… « 

Et M. Kessi fait le même constat

Cependant nous constatons que les conditions dans lesquelles se sont déroulées les primaires de la droite et du centre à VENISSIEUX ne sont pas acceptable. Un seul bureau de vote dans la 3ème ville du département est ce bien sérieux ? En plus de l’exiguité du local  ( 60m² )et  son positionnement dans la ville, les listes électorales n’étaient pas les bonnes. Un certain nombre d’électeurs avaient disparu de ces listes.

En terme de votant, cette primaire de la Droite et du Centre a été un succès, mais petit bémol sur l’organisation dans certains bureaux de vote et surtout un nombre peu élevé d’électeurs vénissians.

→ communique-de-presse-mokrane-kessi-pour-alain-juppe-sud

→ Bureau de vote des primaires à Vénissieux : des conditions offertes par la municipalité jugée inacceptables par les électeurs Vénissians. (Christophe Girar)

L'info c'est le partage !.

2 Commentaires

  1. Je trouve que 800 de participation, ce n’est pas si mal que ça vu que :

    * En 2014 et 2015 lors des municipales, Christophe Girard a récolté environ 4000 voix sur tous les bureaux de vote de la commune
    * La participation à la primaire coûte deux euros ; dans une ville comme Vénissieux où la population, globalement, ne roule pas vraiment sur l’or, ça peut jouer sur la participation et décourager certaines personnes de voter
    * Le fait qu’il n’y ait qu’un seul lieu de vote (4 bureaux de vote dans un même local de 60 mètres carrés), au centre, a sûrement découragé pas mal de monde également, de surcroît le matin où il y avait le marché en même temps.

  2. Décidément cette municipalité en raté pas une!! Déni de démocratie, mépris, discrimination, clientelisme. ..je ne me suis pas déplacée pour les primaires de la droite mais je trouve ce local minable en rapport avec l événement !! Si le PC est dans des primaires de la gauche on verra si ça se passera dans cette salle?? Décidément c est bas, très bas…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.