Pyramide : les habitant ne veulent pas d’une nouvelle rue

La colère monte chez les habitants du quartier de la Pyramide, puisque dans le cadre du programme de développement urbain, une nouvelle rue est prévue qui passera par le Couloud, mais d’autres endroits seront impactés par cette nouvelle voirie puisque elle devrait faire son prolongement au rond point du tram pour se terminer à la clinique des Portes du Sud. Ce nouveau plan urbain qui rentre dans le cadre de l’ANRU, devrait être présenté en juillet à l’Agence Nationale de Renouvellement Urbain. 

Ce qui est frappant, et malgré ce que peut dire la Métropole, la ville ou même la préfète déléguée au quartier, qui selon eux, rien n’est acté et tout sera discuté, la colère des habitants ne cessent de grimper au point qu’un pétition a été lancée avec à ce jour 200 signataires. Mais ce n’est pas uniquement la création de cette rue qui pose problème car cette nouvelle voirie va entraîner la destruction des garages, mais aussi de 32 logements, ce qui est paradoxale, pour des élus qui nous proclament à tout bout de champs qu’il n’y a pas assez de logements sociaux. Alors pourquoi détruire ces logements qui à ce jour ne sont pas vides. 

Et qu’est ce que nous dit M Boumertit (Front de gauche) et adjoint au Grand Projet de Ville à Vénissieux, interviewé par Le Progrès et selon ces propos qui eux aussi sont assez contradictoires, est que l’idée générale est de relier les quartiers à l’ensemble de la ville, la bonne blague, si c’est cette de façon de relier les quartiers, et bien les habitants n’en veulent pas. Et il prend comme exemple, le cas d’un début d’incendie où un grand nombre de service de sécurité sont intervenues, et que selon l’adjoint de la majorité, tout était bloqué. Et non, tout n’était pas bloqué, seule le quartier concerné avait un périmètre de sécurité. Un argument qui une fois de plus ne tient pas la route. 

Toujours selon M Boumertit, la rue existe, donc elle ne sera que prolongé, ah ouais, cool, seulement, il oublie de rajouter que des parkings vont sauter, que des garages vont être détruits ainsi que 32 logements, donc là je ne vois pas la cohérence de son discours. Et là, on nous sort aussi le mot magique « le désenclavement » des quartiers, un terme que l’on va entendre à chaque réunion.

Bien entendu, les habitants restent mobilisés pour que ce projet ne réalisent pas, et une page FaceBook est entièrement consacré à ce projet et ainsi permettre aux habitants d’être informé.

 

Mais le projet de renouvellement urbain, va continuer son chemin pour 2030-2035, puisque une modification complète du quartier Monmousseau est prévue avec la démolition des trois tours restantes, de nouvelles constructions non sociaux, ainsi qu’une refonte totale du marché, qui selon le schéma présenté, semble être réduit, et les habitants de ce quartier, semblent être ne pas informer de cet autre projet de renouvellement urbain

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.