Pyramide : une Assemblée Générale décevante

Désolé, cet article sera long, donc installez-vous et prenez le temps de le lire.

Comme je m’y attendais, cette assemblée générale a été décevante, et pourtant une petite voix interne, me disait, n’y va pas, cela ne sert à rien, mais mes jambes ont pris le dessus et m’ont conduit dans une salle ou l’on trouve au premier rang un fort taux d’élus de la majorité, suivi des techniciens de la ville, suivi de quelques sympathisants de la majorité, de personnes dont je doute qu’ils soient de Vénissieux, et pour finir un tout petit nombre d’habitants.

Donc, l’Assemblée Générale commence toujours pas une présentation PowerPoint, faite par l’adjoint aux quartiers M. Fadly (PCF), mettant en valeur les programmes réalisés et les futurs projets, par contre aucune diapos, sur le côté négatif, tout est beau dans le meilleur des mondes. 

Puis ce fut au tour de M. Nacer KHAMLA (PCF), de prendre la parole, qui dans un premier temps nous donne les noms des délégués de quartiers Jean Moulin-Henri Wallon. Cool, on va enfin connaître nos représentants, et bien non, car sur ces 8 délégués (es) élus (es) en 2017, seulement trois étaient présents. Selon M. Khamla, certains n’ont pas pu se libérer pour des raisons professionnelles et/ou familiales. Heu j’ai un p’tit doute sur les raisons de leur absence.

Bref, ceci dit, Mme le maire, ainsi que M. Boumertit adjoint au Grand Projet de Ville, sont arrivés bien après l’ouverture de cette Assemblée Générale, qui ne l’oublions pas est au calendrier depuis un moment, bon je sais, on a tous parfois des impératifs de dernière minute.

Place, ensuite aux habitants, qui ne devaient pas être plus d’une dizaine et la première question concernait le devenir de la pharmacie et son éventuelle réouverture. Et là, Mister l’adjoint au commerce, M. Benmabrouk a bien évidemment pris la parole pour nous dire dire quoi !!! Et bien rien de plus de ce que l’on a pu lire dans la presse. Pour s’auto congratuler de sa forte implication dans ce dossier, il a dans un premier temps précisé que le jour de l’incendie, Mme le maire et lui étaient présent dès 6 h du matin. Heu, cool, seulement cet événement tragique a eu lieu aux alentours de 4heures du matin et l’adjointe d’astreinte, qui me semble devait être Mme Callut, a certainement été averti assez rapidement. Bref, allez je chipote un peu. Mais notre adjoint aux commerces n’a pas annoncé de date d’ouverture de la pharmacie, mais nous a endormi avec une sorte de solution globale dans des algécos qui seraient installés sur le parking, et que ceci allait prendre beaucoup de temps. Il n’a pas précisé aux habitants que les propriétaires de l’officine ont proposé un projet qui ne coûterait rien à la ville, mais qu’une simple signature d’autorisation ERP (Etablissement Recevant du Public) suffirait pour lancer les travaux dans un local situé sur le parc Bourdarias. 

Autre sujet abordé dans toutes les Assemblées Générales, la sécurité, les voitures ventouses, le manque de place, et la création d’une nouvelle rue qui va traverser le quartier situé vers le U pour arriver à l’avenue Marcel Cachin.

Sur les problèmes de voitures ventouses, on a eu droit à un long rappel du droit par le commande du commissariat de Vénissieux, qui nous dit que tout n’est pas si simple. Tiens j’ai déjà entendu çà, de la part de nos élus. Ensuite concernant les problèmes de drogue, squatt d’allées, notre commandant en chef, nous affirme que la délinquance est en baisse à Vénissieux. Et là tout le monde est surpris. Mais il parlait peut-être de l’année 2011 ou il y a vraiment eu une baisse. Blague à part et plus sérieusement, j’ai donc fait une petite recherche sur internet et l’article en date de février 2018 de LyonCapitale qui annonce que « La délinquance a globalement augmenté en 2017 dans le département du Rhône et à Lyon ». Donc on peut supposer que celle-ci a aussi sa part d’augmentation dans les quartiers du Rhône. Selon un article du Progrès en date du 08 février 2018 :

« Sur le quartier des Minguettes, les chiffres 2017 montrent de fortes hausses des trafics de stupéfiants (+ 43%) et des ports d’armes (+ 29%) ». (Source Le Progrès)

Allez admettons que notre commandant a de nouveaux chiffres, de quelle délinquance parle t-il :

  • Violence aux personnes ?
  • Vols et dégradations ?
  • Menaces de violences ?
  • Etc etc

Un collectif de femmes a signalé leur inquiétude sur la création d’une nouvelle rue, alors que M. Millet a dit que rien n’était acté, M. Boumertit adjoint au Grand Projet de Ville, semble avoir plus d’infos, car selon lui, cette rue sera créée avec toutes les conditions de sécurité. Bon tout, cela n’a pas bien rassuré les mères de familles qui ont à fait raisons de craindre pour la sécurité des enfants. 

En conclusion, Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux a très peu pris la parole laissant le micros aux adjoints de sa majorité, M. Braiki à la culture, M. Boumertit au GPV et à M. Millet, nommé par certains comme vice-maire, de donner des explications sur les parkings, le logement social, la nouvelle rue, le trafic de drogue ….

Promis, je n’irai plus à ces assemblées générale qui ne sont, à mon avis, qu’une mascarade de démocratie. 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.