Réforme du système d’admission post-bac (APB)


Les lycéens vénissians vont dès la mi janvier avoir accès à une nouvelle réforme du système d’admission Post-Bac, puisque le gouvernement met fin au tirage au sort et à la Sécurité sociale étudiante

Quel étudiant et parent n’a pas connu le problème des admissions post-bac (APB) très critiqué par les organisations étudiantes. Et bien à partir du 15 janvier 2018, cela devrait changer puisque Frédérique Vidal ministre de l’Enseignement supérieur a dévoilé ce jeudi dans Le Parisien les grandes lignes de sa réforme de l’admission post-bac (APB).

Face au très grand nombre d’élèves sans affectation et à ce système du tirage au sort décidé par un algorithme qui avait laissé à la fin de l’année scolaire 2016-2017 des élèves sans orientation ou dans des filières qui ne correspondaient à leur réelle motivation, le gouvernement a décidé donc, de réformer la procédure qui entrera en vigueur dès la mi janvier 2018.

  • Les élèves n’auront plus à classer leurs vœux par ordre de préférence
  • permettra aux bacheliers de formuler dix vœux maximum jusqu’à la fin du mois de mars

Auparavant le lycéen pouvait émettre jusqu’à 24 voeux et les classer par ordre de préférence, et là je ne vous dis pas la galère que c’est pour les élèves et les parents. Dans la nouvelle réforme le lycéen devra émettre seulement 10 voeux qui l’intéresse sans avoir besoin de les classer. Ouf, une épine en moins. Les réponses ne seront plus émises par un algorithme mais par les enseignants du lycée, cette fonction est critiqué par certaines organisations étudiantes.

Auparavant si l’élève recevait aucune réponse favorable à son voeu il devait attendre la procédure complémentaire sur Internet, la nouvelle réforme prévoit que ce sera une commission qui proposera une nouvelle piste proche des voeux du  lycéen.

Tout n’est peut-être pas parfait et certaines choses devraient certainement être améliorées mais selon moi cette réforme est plus simple et va dans le bon sens afin que des lycéens ne soient pas exclus et restent sans affectation ou être dans l’obligation d’en choisir une qui ne leur convenait pas.

Le calendrier de la mise en place de la réforme

  • Phase d’information de Novembre à décembre :
    • Fin-novembre-début décembre :  Les élèves s’informent sur leur orientation lors de la 1ersemaine de l’orientation.
    • Début décembreÀ la fin du 1er trimestre, le conseil de classe prend connaissance des intentions d’orientation des élèves et émet des conseils et des recommandations.
  • Phase des vœux de janvier à mars : Tout au long du 2e trimestre les élèves poursuivent leur de recherche et d’orientation : ils dialoguent avec leurs professeurs, ils assistent à des journées portes ouvertes, ils participent à la 2e semaine de l’orientation.
    • Janvier 15 janvier, ouverture de la plateforme d’affectation pour l’inscription des futurs étudiants et la saisie de leurs vœux.
    • Mars Clôture des vœux sur la plateforme d’affectation
      • L’élève liste ses choix de poursuite d’études
      • Le conseil de classe du deuxième trimestre examine les vœux des lycéens
      • Le chef d’établissement émet un avis pour chaque vœu et transmet les « fiches Avenir » aux différents établissement d’enseignement supérieur qui offrent les formations demandées

Phase de réception et d’acceptation des propositions de mai à septembre :

  • Mai :
    • Publication des propositions sur la plateforme à la suite de l’analyse des dossiers
    • Acceptation des propositions par les futurs étudiants dans un temps de réponse limité
  • Mi-juin : La procédure s’interrompt pendant les épreuves du bac
  • Été : Fin de la phase d’inscription

Phase complémentaire de juillet à septembre : Ouverture de la procédure complémentaire dès les résultats du bac. Des commissions rectorales d’accès au supérieur se réunissent chaque semaine pour proposer des affectations aux candidats qui n’ont obtenu aucun de leurs vœux.

Septembre : fin de l’affectation, inscription pédagogique pour les étudiants.

Lire l’intégralité de l’article sur le site lavoixdel’étudiant → Nouvelle procédure d’admission post-bac

 
#APB « Nous allons supprimer le tirage au sort », « il existe des solutions plus humaines, plus intelligentes » – Edouard Philippe

L'info c'est le partage !.

Laisser un commentaire