Rythmes scolaires : c’est officiel, ce sera 4,5 jours

L’annonce a été faite par un communiqué publié sur le site du maire communiste de Vénissieux. Donc la municipalité a choisi de maintenir le rythme scolaire à 4,5 jours et de suivre l’exemple de Saint-Fons qui a aussi opté pour la semaine de 4 jours et demi pour la rentrée prochaine.

La Ville de Vénissieux maintiendra la semaine de 4,5 jours pour l’année scolaire 2018/2019. En effet, nous avons décidé de prendre le temps de faire un bilan approfondi avec une évaluation qualitative des trois ans de fonctionnement, avant d’envisager toute modification.

Cela fait déjà quelques jours que l’info circulait sur les réseaux sociaux, ce qui a peut-être poussé la mairesse à réagir en publiant ce communiqué. Mais Michèle Picard, semble ne pas se soucier de la fatigue des enfants, puisqu’elle part du principe que ce n’est pas une question de 4 ou 4 jours et demi : 

Pour Vénissieux, la question ne se pose pas en terme de 4 jours ou 4 jours et demi de présence des enfants à l’école, mais bien en terme de contenu et de qualité de ce que la Ville est en capacité de leur proposer.

Alors que la plupart des communes ont décidé de revenir à la semaine de 4 jours, deux villes St-Fons et Vénissieux décident de prolonger cette expérience. Mais pourquoi maintenir ces rythmes scolaires alors qu’il semblerait que la plupart des parents et enseignants auraient préféré une semaine de 4 jours. Est-ce une histoire d’argent, car comme le précise le communiqué de notre maire, la loi de finance 2018 maintien le fond de soutien pour les communes qui maintiennent la semaine de 4 jours et demi :

Fin novembre, nous avons appris que la loi de finances pour 2018 décidait du maintien du fonds de soutien pour le développement des activités périscolaires pour les communes restant dans le régime de droit commun (semaine à 4,5 jours)

Heu, et si la loi de finance n’aurait pas maintenu le fond de soutien, la ville aurait-elle continué avec la semaine de jours ?

De plus, Michèle Picard (PCF) nous dit qu’une phase de bilan sera mise en place sur le troisième trimestre 2018 et que ce calendrier permettra aux services de la ville une mise en oeuvre pour la rentrée 2019-2020  :

Sur la période d’avril à juillet 2018, une phase de bilan permettra de travailler à de nouvelles pistes d’évolution qui intégreront les horaires, les types d’activités et la tarification. Ce calendrier permettra ensuite, aux services de la Ville, de travailler avec tous les agents concernés (plus de 600) à une mise en œuvre opérationnelle pour la rentrée 2019-2020.

Heu, c’est un peu confus, et pas très clair, vous ne trouvez pas ?

Le dispositif est en fonctionnement depuis trois ans, et la municipalité n’a pas encore pris la mesure à savoir si ces rythmes scolaires correspondent aux désirs des parents et enseignants, mais surtout qu’elle est l’impact sur les enfants. Dans son discours, pas un seul mot sur les parents. Comme si le sort des enfants ne concernaient que les services offciels

En attendant, il semblerait qu’une pétition commence à circuler et certains parents ont bien l’intention de se faire entendre. À lire dans un prochain article

Si cela vous intéresse, voici le lien pour lire le communiqué de Michèle Picard →  Rythmes scolaires :  Vénissieux maintient la semaine de 4,5 jours pour l’année scolaire 2018/2019

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.