Sacoviv : Une condamnation presque passée sous silence

On a l’impression que la condamnation de la Sacoviv, pour délit de favoritisme datant de février,  par le Tribunal de Grande Instance  voulait être passée inaperçue. Le journal satirique Les Potins d’Angèle, a publié un article il y a quelques semaines, et voilà seulement que le mercredi 25 juillet 2018, le journal Le Progrès décide de faire un article pour relater les circonstances de cette affaire de justice. 

Bon vous allez me dire, il n’est jamais trop tard pour bien faire !!!

Alors la Sacoviv, c’est quoi. A Vénissieux tout le monde connait le bailleur de la ville dont le Président est M . Millet (PCF) adjoint au logement, moi je dirais au vu de ses articles publiés sur son site, le parfait communiste idéologue local. Bon, c’est son droit !!!

Je ne vais pas revenir sur la condamnation pour « atteinte à la liberté d’accès ou à l ‘égalité des candidats dans les marchés publics » concernant les Jardins du Monery, puisque j’avais publié un article (ICI), ou alors vous pouvez vous connecter sur le site Les Potins d’Angèle ou le Progrès pour en savoir un peu plus sur cette affaire qui a valu à l’ex directeur d’être aussi condamné.

Dans l’article du Progrès, on apprend que le parc locatif du bailleur est de 1 800 logements et que le montant des impayés s’élève à un million d’euros et concerne 760 ménages, heu cela fait quand même beaucoup. La question que je me pose, puisque Mme Le maire est contre les expulsions, le bailleur procède t-il aussi à des expulsions dans le cadre de ses impayés ?

Dans cette affaire de justice, on a guère entendu M. Millet, qui se contente de déclaré qu’il ne faut pas regarder dans le rétroviseur et que la Sacoviv a de l’avenir au service de ses locataires, ce qui, entre autre un titre d’un de ses articles  → La Sacoviv a de l’avenir au service des habitants !

Si le Président préfère ne pas regarder dans le rétroviseur, ce n’est pas le cas de la justice qui a condamné le bailleur et son ex directeur.

Mme le maire ne s’est guère prononcée dans cette affaire, et j’espère la croiser pour lui demander son avis, mais je doute qu’elle veuille répondre à mes questions. 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.