Sécurité : DUPS – CSU – TOP

videosurveillanceMais que veulent bien dire tous ces sigles : essayons d’y voir un peu plus clair et comment cela fonctionne

Commençons par le plus simple

Le TOP (Office Public de la Tranquillité), c’est la fameuse idée d’André Gerin qui a coûté assez cher à la ville de Vénissieux, et aujourd’hui tous les agents du TOP ont été municipalisés, c’est-à-dire qu’ils ont rejoints la longue liste des fonctionnaires de la ville. Le TOP est-il utile?.Les responsables sécurité et Mme le maire vont nous dire OUI et que les statistiques le prouvent. Mais bon on n’est pas non plus obligé de les croire. Ok alors comment çà marche le TOP

Donc, ce service fonctionne 24h24 et 7/7, ouah çà bosse dur. Soyons plus sérieux. Différentes équipes avec des amplitudes horaires différents. A peu près une quinzaine de personnes, les équipes sur le terrain sont fonctionnelles de 10h à 18h et trois amplitudes horaires pour le standard. Donc après 18 heures, il n’y a plus aucun agent sur le terrain. En ce qui concerne le standard du top, il fonctionne 24/24 et 7/7, il centralise les appels pour ensuite les dispatcher vers les services concernés. De 22 h à 6 h du matin, une seule personne est au standard pour répondre au petit tracas des habitants. Mais il a aussi d’autres fonctions. La ville laisse sous-entendre que le TOP fonctionne 24/h24 certes mais ce qu’il faut signaler c’est que les équipes de terrain arrêtent leurs tournées à 18 heures et que le 24h/24 repose sur un malheureux employé seul et totalement impuissant qui ne fait que répondre au téléphone. Le problème c’est que la nuit ce service ne fonctionne pas en binôme, donc en cas de malaise de l’agent, oups, y a plus personne. Un article intéressant sur le TOP sur le site de Terre d’Audace de Mr Girard → ICI

Le CSU (Cente de Supervision Urbain), ouah là c’est un plus compliqué et très encadré par la loi. En théorie les missions d’un CSU sont : 

– Un centre de supervision est généralement divisé en deux unités :

  • une standard qui réceptionne les appels téléphoniques des habitants, les traite dans les plus brefs délais, déclenche les différentes interventions des équipes de police municipale de la commune, en assure le suivi et fait le lien avec les différents partenaires que peuvent être la police nationale, les services de secours, les services techniques de la commune, la fourrière… Cette unité assure aussi la gestion des alarmes des bâtiments municipaux, contrôler les accès de différents sites… En fait ces missions sont gérés par le TOP
  • une unité vidéoprotection qui visionne en temps réel les secteurs vidéo protégés et en exploite les images. Son but est d’être en mesure de réagir rapidement en cas de besoin afin de relayer les informations aux acteurs de terrain, de détecter les comportements anormaux, de savoir gérer une alerte. 

– La conception d’un centre de supervision urbainq

L’accès au centre de supervision urbain doit être contrôlé. Seuls les personnels habilités à accéder aux images doivent pénétrer dans l’unité vidéo. Donc, même le TOP ne peut pas rentrer dans les locaux de vidéo surveillance, car les agents ne sont pas assermentés. 

– Les personnels rattachés au centre de supervision urbain
Il y a le ou les responsables qui assurent l’encadrement et la gestion des vidéo-opérateurs de l’unité vidéo ainsi que les personnels de l’unité radio (si il y en a une) et il contrôlera leur activité.
Donc en clair les agents du CSU font de la vidéosurveillance. Ils scrutent les caméras pour ensuite signaler au TOP les dysfonctionnements etc etc, et l’agent du TOP qui se trouve au standard avertira en cas de problèmes les services de sécurité compétents et éventuellement l’élu d’astreinte, ainsi que les responsables sécurité de la mairie, faire un rapport écrit et je suppose le noter sur informatique et je suppose aussi l’envoyer par mail ou par fax aux différents responsables : c’est hyper compliqué leur truc machin.
Quelles sont les horaires du CSU. Alors là c’est le mystère complet, en théorie on peut imaginer que ce service fonctionne 24/24 et 7/7, oui çà c’est sur les caméras fonctionne H24, lol. Et le personnel. Mystère et boule de gomme. 
Le DUPS (Direction Unique Prévention Sécurité) mais ou trouve t-il donc ces noms bizarres). Bon la DUPS, le ou la ou les responsable (s) de la DUPS gère la police municipale, le TOP, le CSU, ainsi que les placiers pour ce qui concerne les marchés. 
J’oubliais, la ville de Vénissieux travaille aussi avec une société privée de sécurité qui intervient sur les sites en cas d’appel du TOP. Ils sont aussi chargé de la sécurité à l’hôtel de ville Qui est cette société, il me semble que c’est Coup d’Oeil sécurité puisque j’aperçois souvent leur véhicule sur le parking côté mairie. Quel est le montant de leurs prestations ? Re-mystère et re-boule de gomme.
D’ailleurs je me demande pourquoi la ville fait appel à une société privé de sécurité alors qu’il suffirait de former le personnel du TOP qui pourrait effectuer ces missions. Bref tout ceci est bien compliqué car si je résume, nous avons, le TOP agents de terrain et une personne au standard, le CSU qui visionne en temps réel les caméras de surveillance, et une société privée de sécurité qui intervient en cas de nécessité. Pour être poli, une organisation un peu pourrave, tant de service pour la sécurité !!!.
Et je ne vous parle des procédures que les agents doivent effectuer pour tel ou tel problème.
Alors une autre question que l’on peut se poser. Qui sont les responsables, oui je sais c’est Mme Le Maire. Mais je pense qu’il y a un directeur adjoint à la sécurité, un responsable du TOP, un autre responsable du CSU et tout ce beau petit monde managé par un autre responsable de la DUPS. L’organigramme reste secret.

L'info c'est le partage !.

18 Commentaires

  1. Et bien c’est la bataille de la gauche entre lbk et Guillaume
    Allez un peu de courage rencontrez vous autour d’une table et discuter sereinement. Je ne fais partie daucun parti politique mais certains militants du PS se sont indignement comporte. Brf faudrait enterrer la hache de guerre. Le pcf et le PS ne sont plus d’accord lorsqieil ne se partage pas les sieges
  2. Monsieur Guillaume, vous êtes hors
    sujet je vous parle de la PM vous me parlez des elections…Aucun problème, parlons en. Je ne vais pas tomber dans la dénonciation calomnieuse comme vous le faites…je ne palerai pas des bureaux de vote ou vos camarades, la conseillère générale et la de secretaire de la CGT, disaient a haute voix en voyant arriver des jeunes, un peu trop basanes au goût des communistes, qu ils étaient payés avec des boulettes de schit pour venir voter..ou les bureaux de votes ou vos amis communistes ont mis sur mes bulletins les bulletins de vote de madame picard pour troubler les électeurs et que le seul choix a gauche c est Picard..ou alors les fourgons de la ville qui transportent les personnes âgées aux bureaux de votes effectivement elles avaient bien des enveloppes dans la main et ce n etait pas des bulletins du PS…peut etre aussi la salle joliot curie bien décorée avec les moyens de la ville pour vous acceuillir vous et vos amis.
    Alors monsieur Guillaume qui utilisent les moyens de ville a des fins electoralistes? Et pour avoir difficilement 5000 voix…Et nous monsieur sans avoir recours a de la logistique de la ville, ce sui n ai pas legal, nous avons obtenu 3000 voix….La triche et la manipulation n est pas de notre côté. Je peux encore contniuer a énumérer un certain nombre de vos methodes ou de supports utilisés pour votre propagande comme expression, mais nous attendrons le tribunalen octobre
    LBK
  3. Mr LBK,

    Cela devient obsessionnel pour vous. A aucun moment dans mon poste je viens « défendre le communisme municipal » comme vous dites. Et d’ailleurs, si vous l’aviez lu avec un peu d’objectivité et sans parti pris, vous auriez même pu comprendre que je dénonçais le recours à la police municipale pour exercer la sécurité. Bien que j’admets que les municipalités tant de droite que de gauche n’ont pas vraiment d’autre choix. Enfin si, elles auraient pu mobiliser les citoyens pour obliger l’Etat à faire son devoir.

    Vous parlez d’alternative crédible dans vos commentaires sur ce poste qui traite de la sécurité. Je vous rappelle que sur les Minguettes lors des élections municipales, la police a du intervenir sur des bureaux de vote pour que des « voyous » n’empêchent pas de voter les citoyens. Ils ne laissaient passer que ceux qui votaient pour vous à Leo Lagrange. Ils remettaient même des enveloppes avec votre bulletin à l’intérieur. Ce n’est pas un comportement très crédible ça. Heureusement l’intervention de la police a permis de remettre cela dans l’ordre. Enfin, c’est quand même le seul bureau de vote où vous êtes arrivés en tête.

  4. Monsieur Guillaume D. toujours prêt a défendre le communisme municipal, dire qu avec André Gerin président de la République c’est sure qu on aurait eu moins de problème, bien sure s’il avait obtenu les 500 signatures. Ah quel dommage qu il ne va jamais jusqu’au bout de l aventure, attendons 2017, peut être qu il se représentera ou qu il présentera son héritière…
    Néanmoins je vous rejoins sur un point, la sécurité c’est une mission régalienne, donc c’est l Etat d’assurer la sécurité des biens et des personnes, par contre, nous ne sommes pas obligé d’avoir une PM et encore moins une PM de nuit équipée de tazer..
    LBK
  5. Le véritable problème dans tout ça, c’est que cela ne devrait pas exister.
    « Mais que fait la police? »
    Afin de compenser les vides laissés par l’état via la réduction des moyens alloués à la police nationale, la plus part des villes ont commencé à se doter de police municipale. Qui ne devait au début que se cantonner aux tâches comme la circulation et l’encadrement des événements de la commune. Tout ça pour que la police nationale puisse se concentrer sur son action principale : « la chasse aux méchants ». Avec les années et la réduction permanente d’effectif. Le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux appliqué par le PS et l’UMP depuis des années a conduit à la réduction des effectifs des fonctionnaires de police (Cf rapport de la cours des comptes sur le sujet). Les villes ont donc continué à faire grandir les effectifs de la police municipale avec un élargissement de ses missions à la sécurité. Certaines d’entre elles allant même jusqu’à les armer. Ce désengagement de l’Etat devant sa mission régalienne n’est pas normal. Car ce transfert sournois de compétence remet en cause l’égalité des territoires devant la sécurité auquel chaque citoyen de ce pays à droit. On pourrait aussi parler de la justice, nous sommes un des pays d’Europe qui dépense le moins en la matière.

    Devant ce problème les élus locaux très largement sollicités par les habitants (et c’est normal) ont opté par des solutions qui compense l’abandon de l’Etat. S’il est normal qu’une commune s’occupe de la prévention en ayant recours parfois à des agents spécifiques, le pouvoir de police doit être à la charge et exercé par l’Etat et non par les communes.
    C’est à nous citoyen français d’exiger de l’Etat qu’il mette les moyens dans la prévention via l’éducation ainsi que dans la sécurité et la justice.

  6. Monsieur Paul je ne peux pas vous laisser dire qu il n y avait pas d alternative crédible face aux communistes. Il y avait 9 listes donc l embarras du choix la droite le centre et la gauche. Pour ma part nous avions un programme budgete que nous avons présenté plus de 10 fois a travers la ville d octobre 2013 a mars 2014. L opposition se construit monsieur Paul n ayez crainte, vous êtes le bienvenu et nous serons attentifs a vos propositions
    LBK
  7. En tout cas il y plus de commentaires sur ce blog que sur celui de expressions ou les commentaires sont a priori censure. Jamais mes commentaires n’ont été censure sur ce blog, ni celui de Mr Paul. Lol
  8. Nombreux commentaires, c’est tout relatif, peu de personnes réagissent sur ce blog. En déduire que la majorité des vénissians souhaite le départ des communistes est abusif, et les urnes l’ont démontré aux dernières municipales, peut être faute d’alternative crédible aux yeux des citoyens.

    Je n’empêche personne de critiquer, bien au contraire, chacun est libre de ses pensées et libre de les exprimer. Cependant il serait dans l’intérêt des vénissians que l’opposition soit une opposition constructive, qui tape du point sur la table quand c’est justifié, et qui fasse des propositions concrètes et précises, plutôt que d’hurler systématiquement au loup sur tout et n’importe quoi et d’être ainsi inaudible (et malheureusement inutile, car cela n’a aucun impact sur la collectivité).

  9. pour ma part je me demande pourquoi cela n’est pas confié à la police municipale.
    parce qu coup, ils font quoi en attendant?
    qu’est ce qu’on aime les mille feuilles dans ce pays!
  10. Ce n’est pas moi qui critique c’est l’administrateur du site et pourtant de nombreux commentaire vont dans ce sens. Il serait trop long a expliquer par écrit. Les venissians en ont marre de cette équipe qui gère la ville depuis tant d’annees
  11. « La ville essaye de faire des économies mais qui ne servent a rien puisque l’on fait du gaspillage de l’autre cote ». Vous écrivez noir sur blanc que les économies ne servent à rien, tout simplement…

    Je ne dis pas que la ville est bien gérée. Je dis qu’il y a des bons points, et des mauvais points. Je ne prends position pour aucun des partis ou leaders politiques de vénissieux, car j’ai été atterré par la dernière campagne municipale, où tous les candidats ont voulu frapper sous la ceinture et enchaîner les coups bas, ce qui n’était pas dans l’intérêt des vénissians. Compte tenu de la situation actuelle (locale, et nationale), je milite pour que l’on dépasse les clivages stériles entre partis politiques. Aujourd’hui vous critiquez systématiquement tout ce qui est fait à Vénissieux, sous prétexte que la mairie est communiste. En faisant ça, toutes les critiques sont décrédibilisées et inaudibles. Il serait plus efficace que l’opposition accepte et reconnaisse les bons points (ou du moins ne vienne rien dire dessus), qu’en contrepartie elle fasse de vraies propositions de projets, constructives, et susceptibles d’être discutées avec la majorité, sur les points sur lesquels elle s’oppose.

  12. Mr Paul je nai rien compris a votre raisonnement de plus vous répondez pas a ce que j’écris. Bref si vous considerer que la ville est bien gérer tant mieux
  13. M. Titeuf, je n’ai pas dit qu’il n’y avait pas d’abus dans d’autres domaines que je sache? Je dis juste que pour ce point (l’organisation TOP, CSU et DUPS) est somme toute assez classique et qu’il n’y a rien d’extravagant.

    Si on en suit votre raisonnement (« puisqu’on a gaspillé ailleurs, alors éviter les gaspillages à cet endroit ne sert à rien »), compte tenu du fait qu’il y a toujours, dans quelque entreprise/association/collectivité des dépenses superflues (car on peut toujours optimiser davantage ou trouver des choses à redire), on peut dépenser partout et sans compter, puisque l’ensemble ne sera jamais parfait. Vous en venez à critiquer les économies en expliquant qu’on pourrait en faire d’autre ailleurs !

  14. L’admin du site a tout a fait raison car il a oublies les deux agents qui sont a l’accueil et a la journée. On sait que dans d’autres villes il y a autant d’abus donc je pense que si l’admin habitait dans une autres ville il aurait fait les mêmes critiques
  15. Exact la probabilité reste minimum alors comment expliquez vous qu’csu il y a au minimum 2 personnes qui a ma connaissance ne sont présent toute la nuit. La ville essaye de faire des économies mais qui ne servent a rien puisque l’on fait du gaspillage de l’autre cote : exemple : envoi en grand nombre de courrier a tous les agents agenda a tous les agents, les fameux horaires libres soit 7 heures par an et par agent donc j vous laisse le calcul etc etc j’en oublie certainement. Donc venissieuxinfos a toutes les raisons de dénoncer ces abus !!!
  16. Une seule personne au standard c’est suffisant, la probabilité de faire un malaise au travail est quand même très rare, et celle-ci n’est pas sollicitée en permanence. Si vous voulez doubler les postes de nuit, ça nécessite au minimum deux employés supplémentaires. Etes-vous prêts à les payer sans critiquer?

    La ville fait appel à un prestataire extérieur pour les agents de sécurité pour une raison toute simple. Comme toute entreprise de sous-traitance, elle permet d’adapter le nombre d’agents en fonction des besoins. Quand il y a un gros problème, l’agence est capable de mobiliser un grand nombre d’agents, et le reste du temps seulement le minimum nécessaire. Certes l’heure d’un agent privé coûte plus cher que celle d’un agent de la ville, mais vous y faites appel bien moins souvent, ce qui est au final permet d’économiser grandement sur la masse salariale, car dans le même temps l’agent de la ville est payé à temps plein, qu’il soit mobilisé ou non.

    Cette organisation est sans doute perfectible, mais elle est très similaire à ce que l’on trouve dans un grand nombre de mairies de gauche comme de droite, et ce n’est absolument pas une spécialité communiste. M. Ridfa, quelle organisation proposez-vous, et avec quel budget (si tenté que vous connaissiez a minima le budget actuel de la ville alloué à la sécurité…)?

    Autant les communistes venissians sont critiquables sur de nombreux points (communication, relations avec l’opposition…), autant sur certains aspects cette ville n’est pas la pire de France, loin de là.

  17. BREF BEAUCOUP DE MONDE DE MOYEN pour une sensation d’insécurité permanente
    pour le même budget une ville bien géré pourrez éradiquer la délinquance du quotidien
    bien géré et communiste c’est comme l’eau et l’huile ça ne se mélange pas

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.