Transport en commun et Covid-19

CoronaVirus ou Covid-19, ces deux mots font la une des médias, des discussions, au point qu’étant donné la propagation du virus, les crèches, écoles, collèges, lycées, et universités seront fermés. Certaines entreprise ont d’ores et déjà, mis en place le télétravail, et le gouvernement a aussi pris des initiatives qui vont dans ce sens, afin d’éviter une trop grande propagation du virus et éviter une trop grande affluence de patient atteint du Covid-19 dans les hôpitaux, ce qui verrait un écroulement du système de santé si ce scénario se produisait. 

Il est fort probable que d’autres mesures de confinement se mettront en place, si le nombre de patients augmentent, comme c’est le cas, dans la plupart des pays d’Europe. D’ailleurs, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a déclaré que « l’Europe est devenue l’« épicentre » de la pandémie de Covid-19 »

En ce qui concerne les transports en commun lyonnais, depuis début mars, des mesures ont déjà été mises en place, comme le nettoyage approfondi pour limiter l’épidémie de Covid-19. 

Depuis les dernières dispositions prisent par le gouvernement, Kéolis, gestionnaire des transports en commun lyonnais, va, dès le lundi 16 mars 2020, mettre en place un plan de continuité afin d’assurer sa mission de service public avec des fréquences du trafic qui sera allégée d’environ 30 %.

Toutes les informations sur http://tcl.fr puis quotidiennement en fonction de l’évolution de la situation.

Toutes les lignes scolaires « Junior Direct » ne circuleront pas durant la période de fermeture des écoles, collèges et lycées. 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.