Vénissieux : pas de programme « zéro chômeur »

Saint-Fons va de l’avant et on a l’impression que Vénissieux recule ou est complètement isolé de la réalité. Décines, Vaulx-en-Velin et Saint-Fons seront bientôt les futurs territoires d’expérimentation pour lutter contre le chômage de longue durée. Avec 9 000 demandeurs d’emploi, toutes catégories confondues, on se demande pourquoi la ville ne fait partie de ce programme.

@LeProgres.fr

Cette expérience fonctionne déjà sur Villeurbanne, ce qui a permis à 82 personnes en recherche d’emploi, de trouver un job dans le quartier de Saint-Jean. David Kimefield, Président de la Métropole de Lyon, s’inspirera donc de ce système pour l’initier dans ces trois villes, et éventuellement Saint-Priest.

Quant à Vénissieux, notre maire ne cesse de nous parler de Carso, de la Charte de Coopération, et des éventuels emplois sur le futur quartier du Puisoz.

Cette initiative va donc profiter à la ville de Saint-Fons, dont le taux de chômage atteint 20%, d’ailleurs Nathalie Frier se félicite de cette décision en postant sur sa page FaceBook l’article du Progrès.

On voit que la maire de Saint-Fons, sait tirer profit de travailler avec la Métropole et ceci pour le bien des habitants. On peut effectivement critiqué la politique ou la gestion de la ville de Saint-Fons, par l’actuel majorité mais on ne peut pas ignorer la dynamique qu’essaye de mettre en place Nathalie Frier. 

 

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

  1. Bonjour
    Nous payons la position de nos elus metropolitains qui se mettent en dehors de la vie metropolitaine pour des raisons ideologiques.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.