Voeux 2020 du maire aux associations et personnels

Chaque année c’est le même rituel, Mme le maire accompagnée d’un grand nombre d’élus a présenté, ses voeux aux associations et au personnel municipal. Et chaque année, c’est le même endroit. Une grande messe à la salle Joliot Curie de Vénissieux.

Le journal Expressions a précisé que la salle était pleine à craquer, et on peut voir qu’il n’y avait pas assez de chaises pour tout le monde, et cette fois-ci c’est un plan large qui a été pris par le photographe, pour bien montrer aux habitants que la salle était effectivement bien remplie, mais il suffit de faire un zoom sur la photo, et il me semble voir une population assez âgée et à priori pas très représentatif des 1 400 employés de la ville.

Le discours assez long de Michèle Picard, a été posté sur son site, et son intervention me semble bien politique, et ressemble plus à un discours de campagne  électorale qu’à des voeux de bonne année,  puisqu’elle a bien évidemment attaquée la politique macroniste :

« Dans un contexte d’urgence sociale, on pourrait imaginer, que l’Etat renforce les politiques de proximité, et le rôle des communes. C’est tout l’inverse qui se produit. On fragilise, au contraire, l’ensemble de l’édifice, et les fondations du pacte républicain. »

On ne peut pas imaginer qu’en préparant son discours, Michèle Picard (PCF), candidate à sa réélection, n’a pas pensé aux élections municipales de mars 2020, puisque un député macronien se présente sous une liste sans étiquette. 

Dans son discours, elle a parlé de proximité, qui a été prononcé 8 fois, et cela nous rappelle un peu son discours de campagne de 2014 où elle avait prononcé cette phrase : 

« Notre force à Vénissieux, c’est notre identité sociale et progressiste. Notre projet, c’est maintenir les services publics, accompagner l’essor de notre ville, les politiques de proximité, la solidarité… Le vote utile, le vote d’avenir, le vote de gauche pour s’opposer aux politiques libérales, c’est nous et nous seuls ! »

La première magistrate a aussi énuméré toute une liste d’action engagée par la ville de Vénissieux, cela passe par les équipements sportives, culturelles, jusqu’aux foyers et résidences aux personnes âgées… Bref toute une série d’engagement réalisé sous sa mandature.

Cela nous rappelle, un peu, la liste d’engagement qu’elle a présenté et qui circule actuellement sur la ville de Vénissieux, avec une photo présentant des élus (es) et ex élu, mais nous aurons l’occasion de vous en parler.

Pour continuer dans sa lancée envers les attaques contre la politique du gouvernement, elle a comme a son habitude dénoncé la baisse des dotations de l’Etat, ce que dément son adversaire Yves Blein.

Mme le maire a précisé que « Vénissieux sait d’où elle vient, elle a la mémoire longue ». C’est certain, que si Vénissieux a la mémoire longue, les vénissians ont eux aussi une mémoire, et le fait d’être présente dans les marchés lors d’élections, ne suffira peut-être pas à les convaincre de mettre leur bulletin de vote en faveur de la candidate communiste.

 

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.