Yves Blein dans l’émission Face à Face

Yves Blein, député sortant de la 14 ème circonscription, était l’invité de l’émission Face à Face sur TLM ou il a été interrogé sur l’élection présidentielle mais aussi sur les prochaines élections législatives qui auront lieu en juin 2017

Pour Yves Blein, encore député PS, Marine LePen ne sera pas la gagnante du second tour de cette élection, et Emmanuel Macron sera le futur président. Il fait ce constat en se basant sur le score du premier tour des élections présidentielles, où Marine LePen, est certes arrivé au second tour, mais avec seulement 21% des voix ce qui représente à peu près 7 679 493 en sa faveur tandis que M. Macron a obtenu 24% avec 8 657 326 de voix. Pour M Blein :

le score de Marine LePen est très en dessous de ce qu’elle espérait. 

 Il espère que M. Hollande use et abuse le droit de donner son avis sur le fait qu’il faut appeler à voter Macron.

Emmanuel Macron n’a pas à faire du LePen, c’est ce que déclare le député sortant. Bon, on n’en doute pas, depuis le début il soutient Emmanuel Macron. Et Blein n’aime pas les selfies de Mme Le Pen, qui en a fait lors de son déplacement à l’usine Whirlpool. Heu, soyons sérieux, tous les politiques font des selfies. 

Concernant son investiture sur la 14 ème circonscription, il plaide pour un candidat unique pour le PS et le mouvement EnMarche. Il l’avait déjà annoncé lors du premier débat des législatives le 08 avril 2017 organisé par l’association FranceDesBanlieues.

On voit que M. Blein est serein, et ne semble pas trop s’inquiéter pour les prochaines élections législatives et il est persuadé que M. Macron aura la majorité à l’Assemblée Nationale et lui aussi espère bien remporter les législatives 2017. Mais çà c’est un autre débat.

Rappel des résultats du premier tour des élections présidentielles 2017

  • Inscrits* 47 581 118
  • Abstention* 10 577 572
  • Votants* 37 003 546
  • Blancs* 659 302
  • Nuls* 285 431 
  • Exprimés* 36 058 813

L'info c'est le partage !.

3 Commentaires

  1. Un nouveau parti politique se profile à l’horizon d’une élection présidentielle inédite qui pourrait s’appeler : PRMDI : le parti républicain des marcheurs debout et insoumis. La politique c’est comme les maths, faut jamais oublier l’inconnu sinon au risque d’y laisser des plumes. C’est qu’on y perdrait son araméen, plongé dans la mélasse suave de ces combinaisons délétères qui plombent la vie démocratique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.