Zac Monmousseau-Balmes : encore des destructions

Ce n’est pas moi qui le dit, mais Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, qui a déclaré lors du conseil municipal :

[…] une première phase de démolitions importantes, entre 2020 et 2023… (Michèle Picard)

Il est clair que les tours de Monmousseau vont être détruites, et je parie que la plupart des locataires ne sont pas informés. Ah si, ils le seront lorsque le projet PNRU sera signé mi juillet, et que la ville, La Métropole et l’Etat lanceront une phase de concertation, qui n’est de la poudre de perlinpinpin , car à lire le texte de notre maire, on a comme l’impression, que rien ne les fera changer d’idée. A moins que les locataires de ses tours, aillent manifester lors d’un conseil municipal, comme l’ont fait un certain nombre de locataires de la Pyramide, qui refuse la construction d’une rue qui va nécessiter la destruction de plusieurs garages, de places de parking, et le plus grave de deux allées du Couloud qui correspond à une trentaine de logements donc une trentaine de famille.

D’ailleurs c’est ce qui est écrit dans le rapport n°47 « Rapport pour information : rapport annuel de la gestion Sacoviv qui a été présenté au conseil municipal du 19 juin 2019 »

« Les travaux de réhabilitation concerneront 230 logements, intégré au protocole de préfiguration du NPNRU. 30 logements ne sont pas concernés car ils sont normalement prévus à la démolition dans la prochaine convention NPNRU des Minguettes […] Compte tenu de la démolition de 30 logements (allées 19 et 21) et de la création d’une voie de desserrement du quartier Pyramide/Komarof, le chantier devrait s’étaler sur 3 à 5 ans […]  »

Le nom Komarov a même été mal orthographié, le cosmonaute communiste doit s’en retourner dans sa tombe. Mais à la dernière page de ce rapport on peut aussi lire

« La préparation de la démolition des 30 logements du Couloud pourrait être engagée début 2020 avec la première phase de diagnostique social (en vue du relogement des locataires : cela dépendra de la date de la signature de la convention de site du NPNRU dans lequel le projet de démolition/relogement est inscrit »

Ensuite Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, vient nous dire que rien n’est acté qu’il y aura une concertation avec les habitants. Comment croire l’élue communiste alors que ce rapport signé par M. Millet, président de la Sacoviv, adjoint au logement, Mme Callut, vice-président de la Sacoviv et adjointe à l’éducation et M Fadly, membre du CA de la Sacoviv, et adjoint au quartier présentent un rapport au conseil municipal, ou l’on ne parle pas de concertation mais bien de la préparation de la démolition de logements au Couloud.

Serait-ce aussi le cas, pour les tours de Monmousseau, sans parler que M. Benkhélifa (PS) écrit sur son blog que pour la Zac de Monmousseau et la démolition des tours, il est prévu une usine de concassage – information qui doit être vérifiée.

« la création de la ZAC Montmousseau qui prévoit une usine de concassage dans le quartier »

Genre, on broie vos démolition, même dans votre quartier.

Mais le projet de la Zac Monmousseau/Balmes est bien plus vaste, car cela correspond à 25 hectares, soit 10% de la ZUP des Minguettes et le projet prévoir l’aménagement de la place du marché, la construction de 1 000 logements, et Mme Picard précise que ces nouveaux logements seront « en locatif social et privé, en accession abordable, et en accession libre, dans de petits immeubles à échelle et taille humaines » alors que M Boumertit adjoint au Grand Projet de Ville avait déclaré au Progrès, « les nouveaux logements ne seront pas du social mais les trois quarts en accession à la propriété et le reste en locatif libre financé par le 1% »

Alors faudrait que cette majorité accorde leurs violons, car une parle de locatif social et privé et l’autre nous dit que les logements ne seront pas social. Trouver l’erreur !!!

Ce qui est marquant dans son discours, c’est que le mot concertation n’a été évoqué qu’une fois, et là je me dis, que quand même elle aurait pu insister sur ce mot, cela aurait du baume aux locataires à qui on va demander de partir et qui vont vivre pour certains de durs moments de relogement

 

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.