ZFE : le groupe Ensemble pour Vénissieux écrit au maire

Décidément, les politiques aiment bien écrire. On sait que Mme Picard, a souvent fait parvenir des courriers au premier ministre, au ministre de l’intérieur … Voici que c’est au tour du groupe d’opposition Ensemble pour Vénissieux par la voix de Mr Benkhélifa, d’envoyer un courrier à Mme le maire, concernant l’extension de la ZFE puisque le président EELV de la Métropole a « réaffirmé son souhait d’amplifier le dispositif avec un élargissement du périmètre mais aussi son extension aux particuliers ». Et Mme Picard étant aussi vice-Présidente à la Métropole n’a pour l’instant pas donné son avis sur ce sujet. Et le message du président de la Métropole est  claire « exclure de l’agglomération les véhicules les plus polluants ». 

Pas sur que les vénissians auront les moyens de changer de véhicule. Alors Mme le maire est-elle sur la même longueur d’ondes que le président de la Métropole, ou y aura t-il des interférences, car il est difficile d’avoir une politique écologique divergente lorsque l’on se trouve dans la majorité métropolitaine. 

Alors ce groupe d’opposition a décidé de prendre les devants pour signaler à Mme le maire les conséquences, pour les habitants, sur cette extension de Zone à Faibles Emissions :

« A ce titre, vous vous apprêtez à interdire la circulation des véhicules de Crit air 3, c’est à dire tous les véhicules immatriculés avant 2011. Autant dire que la majorité des vénissianes et des vénissians ne pourront plus utiliser leur véhicule, dès janvier 2021, notamment pour se rendre au travail. »
Lotfi BenKhelifa pour le groupe Ensemble pour Vénissieux, évoque la particularité de la population vénissiane en indiquant au maire des chiffres qu’elle doit forcément connaître :
« le taux de pauvreté est de 31%, à Lyon il est de 15% À Vénissieux la part des ménages fiscaux, donc imposables, est de 37 % alors qu’à Lyon, 60% des ménages sont imposables»*
Le groupe Ensemble Pour Vénissieux, propose donc plusieurs pistes à suivre.
  • Aménager les toits des bâtiments communaux avec des panneaux solaires
  • Équiper le parc de véhicules communal en véhicule électrique
  • Contrôler la consommation des véhicules communaux afin de réduire les coûts
  • Doter l’éclairage public d’ampoule LED basse consommation
  • Éteindre les lumières de la médiathèque les soirs et les week-ends
  • Autant de petits gestes, Madame Le Maire, qui ne pénaliseront pas vos administrés, et qui feront avancer notre ville sur le chemin d’une écologie moins punitive et plus incitative.

Pas sûr que l’élue communiste vénissiane tienne compte des propositions de son plus tenace opposant.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.