Le « P.A.C.L.P.L » : c’est quoi !!!

Affiche punaisesLe hasard ou les coïncidences vont parfois de paires. Après la visite du groupe d’immeubles du Couloud organisée par le Président du Conseil d’Administration de la Sacoviv le 04 novembre à 17h00, visite qui a été un flop, les locataires du bailleur ont reçu dans leurs boites à lettre, le fameux « Plan d’Action Contre Les Punaises de Lit que j’ai nommé le P.A.C.L.P.L« . Ce plan va dans le bon sens, c’est déjà une bonne chose, mais lors de la dernière réunion le directeur nous avait clairement précisé que la société AP3D contacterait les locataires du 53 Martyrs de la Résistance afin de discuter du protocole et de l’accompagnement social. Bien évidemment, le ou les représentants de AP3D n’ont contacté aucun des locataires.

Comme je vous le disais, ce fameux P.A.C.L.P.L (Plan d’Action Contre Les Punaises de Lit) va peut-être dans le bon sens (car je reste quand même méfiant), mais intéressons nous à la prise en charge de ce traitement et du protocole. Il est noté que la « Sacoviv organise le traitement pour un coût de 400 euros par logement auquel s’ajoute 80€/m³ d’enlèvement de biens infestés« , cela voudrait-il dire que certains meubles et literies des locataires devront être jetés. De plus le CA stipule que le « locataire à en charge un forfait de 100 €uros« , et ceci malgré la pétition envoyée aux responsables de la Sacoviv et au cabinet du maire, pétition qui précise qu’un grand nombre de locataires refusent de payer le forfait de 100€uros. Le courrier ne précise pas que le paiement pourrait être échelonné sur plusieurs mois, il n’est aussi mentionné nul part le fameux « accompagnement social« . Mais continuons la lecture, le Président du Conseil d’Administration de la Sacoviv nous fait son petit discours et précise que « la loi considère les traitements à la charge du locataire », ah chouette, elle est gentille la Saco, elle prend en charge une grande partie du traitement et nous demande qu’un tout petit 100 euros, et je continue « Des locataires ont réalisé des traitements, souvent efficacement » ah chouette, et ce « souvent » représente combien de cas ? La Sacoviv reconnait que « compte tenu du nombre de cas constatés« , il y a aura « une vérification de tous les logements« , Ah chouette, et comment vont-ils vérifier les logements en sachant qu’il est très difficile en journée de déceler ces petites punaises de lit, Ah chouette, et si la Sacoviv demandait à la société AP3D l’intervention de chien renifleur, qui ont montré leur efficacité au Canada, aux Etats-Unis et même à Paris. Mais je pense que cette société n’a pas à son actif ce genre de procédé. Moi la vérification à l’œil ne me convient pas du tout, sauf si le spécialiste passe une nuit dans chaque appartement pour voir s’il se fait piquer (mdr; humour bien sur).

Mais pourquoi les locataires refusent t-ils de payer si le P.A.C.L.P.L (Plan d’Action Contre Les Punaises de Lit), va dans le bon sens. On a tous entendu parler des fameux jardins du Monery ou le CA de l’époque présidé par Mme Ebersviller avait financé des travaux à 34 propriétaires, et financé par la Sacoviv, ce financement a été voté lors du Conseil d’Administration du 13 mai 2013 et qui représente un budget important. Travaux que la Sacoviv reconnait dans un tract du PCF.

tract PCF

Et je ne vous parle du parking sécurisé dont les locataires doivent payer la place, mais bon comme le portail est cassé depuis des mois, tout le monde peut se garer gratos. Et je ne vous parle du local à poubelle, un local que l’on aurait du exposer au musée Beaubourg, au fait combien a t-il coûté ? et je ne vous parle pas du nettoyage des allées d’un montant de 12 500 €uros,  et je ne vous parle pas problèmes des canalisations dans les caves, et je ne vous parle pas… et je ne vous parle des encombrants déposés dans les caves …. et je ne vous parle pas …etc etc etc ….

On peut comprendre que les locataires refusent de payer un euro compte tenu de tout ce que l’on sait sur les déboires de la Sacoviv, de plus si ce problème avait été pris au sérieux il y a trois ans, on aurait ainsi éviter une dépense aux bailleurs, sans compter la détresse des locataires qui n’a pas de prix. 

Mais je me pose quelques questions sur cette société AP3D. Sur leur site internet il n’y aucune photos ni d’articles sur les punaises de lit. Certes on y parle de cafard, rat, pigeon, sans plus. Mais si cette société est reconnu, pourquoi n’intervient-elle pas pour les problèmes de cafard. Mais allons faire un tour du côté du gérant de cette société située à Chazey d’Azergues (69). D’après le site Edecideurs, le gérant est PABION Andy qui est aussi gérant de la société PBN qui se trouve à la même adresse et dont l’activité principale est – « Location de terrains et d’autres biens immobiliers, location de bureaux, location d’espaces commerciaux, location de halls d’exposition, location de salles de conférence, location de salles de réception, location de salles de réunion, location de terres, location de terrains, la location au mois ou à l’année de boxes ou de lieux de garage de véhicules la location de fonds de commerce la location de terres et terrains, notamment à usage agricole la location et l’exploitation d’immeubles non résidentiels (bureaux, espaces commerciaux, halls d’exposition, salle de conférence, de réception ou de réunion, installations d’entreposage en libre-service, etc.) » → Edecideurs

Ce mercredi 5 novembre 2014, la société AP3D est intervenu, demandant aux locataires de signer le protocole. Alors que la prochaine réunion est prévue le vendredi 07 novembre 2014, AP3D demande aux locataires de signer le protocole alors que les locataires via l’Association des Locataires du Couloud, ont largement signé contre le paiement d’un forfait. La prochaine réunion risque d’être tendue si aucun compromis n’est trouvé. De plus aucun élu, à part l’élu chargé du Logement, (qui est aussi Président du Conseil d’Administration de la Sacoviv), ne se sont déplacés pour soutenir les habitants de ce quartier. Que fait la première magistrate qui se dit près du Peuple.

Lire le P.A.C.L.P.L → P.A.C.L.P.L

L'info c'est le partage !.

2 Commentaires

  1. Alors les soucis que me pose le P.A.C.L.P.L :

    Article 1 : vérification de tous les logements .
    Et les parties communes ? voir photos du 31 octobre 2014 ici : http://www.d353rt.com/

    Article 2 : dans tous les appartements concernés après diagnostic …
    Et les appartements non infectés , ou est la prévention ?

    Article 3 : Enlèvement de biens infestés …
    Certains locataires n’ont plus rien, si la désinfection est efficace pourquoi nous démunir plus ?

    Article 4 :
    – Recherche de financement pour actions préventives …
    Traiter 100% des logements + parties communes est préventif , retour Article 1 !
    – Aides exceptionnelles sur critères sociaux.
    Lesquels ?

    Courrier du président au dos.

    -La sacoviv à reçu une demande d’intervention mi septembre ….
    D’après le rapport AP3D sur les 3 allées « vérifiées » qui nous a été remis par Mr Laurent ( Directeur Sacoviv ) plusieurs cas ont été signalés depuis début 2013 à la Sacoviv pourquoi attendre mi septembre 2014 ?

    -Depuis 6 semaines la Sacoviv travaille sur ce dossier avec sérieux et efficacité ..
    2 réunions et nous avons eus une seule proposition , celle-ci …, date d’intervention décalée prévu lundi 3, après appel a AP3D c’est le 12 …

    Pour finir , sur AP3D , je suis aussi méfiant quand je vois qu’un locataire a eu son logement traité par celle-ci la veille de la visite des 3 allées , pour la somme de 275 € et 2 mois de garantie, a ce jour les punaises sont toujours présentes dans ce logements sans meubles , ni papiers peint, plus de plinthes, vêtements dans sac poubelles … brefs un désastre pour cette famille. ( l’association des locataires va d’ailleurs se pencher sur ce cas , garantie etc .. )

    Association Locataires du Couloud.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.