Agression au Portes du Sud

Urgences_Portes du SudMercredi soir en début de soirée, je me posais la question, mais ils vont ou tous ces policiers. Et bien la réponse n’a pas tardé à venir et l’information vient du Progrès et de LyonMag.

Selon leurs informations, un individu âgé de 27 ans n’a pas supporté d’attendre son tour aux urgences au groupe hospitalier des Portes du Sud à Vénissieux. L’ordre des passages aux urgences n’est pas lié par votre heure d’arrivée mais en fonction de l’évaluation par l’infirmière de l’état de gravité de chaque patient. Ce qui est tout à fait normal. 

Ce mercredi, il y avait du monde dans la salle d’attente et ce jeune homme qui semble t-il souffrait d’une douleur à l’épaule n’a pas pris son mal en patience et a décidé d’intervenir physiquement sur les infirmières. Après les avoir insulté, il a violemment frappé l’une d’elles en lui assénant au coup de pied au niveau de la gorge. Oula, il fait du taekwondo, celui-là :-)

Soyons sérieux car l’infirmière a été arrêtée jusqu’à la fin de la semaine. Bien entendu les trois infirmières ont décidé de porter plainte ainsi que le groupe hospitalier pour matériel dégradé.

Les services de polices sont intervenus rapidement pour maîtriser cet homme qui a finalement été interpellé et placé en garde à vue.

L'info c'est le partage !.

7 Commentaires

  1. : oui c’est un travail très difficile, malheureusement, de plus en plus de personne s’engage dans cette voie car il y a du boulot, et finissent par aller à l’hôpital comme s’ils allaient à l’usine. pour avoir fréquenté un long moment les hôpitaux, je peux vous dire que comme dans la société, il y a de bons et des cons! et quand on à mal, on supporte beaucoup moins la connerie humaine.

    Dans un hôpital de l’ouest lyonnais nous avons du faire intervenir les gendarmes (nous familles de patient!) contre la directrice de l’hôpital! et les gendarmes l’ont remis à ça place et lui on rappeler ses responsabilités et ses obligations. Honteux!

    Bien sure, cela n’excuse en rien les agissements de ce monsieur. Tous les problème peuvent être réglé par le dialogue, et quand ce est impossible, il faut faire intervenir plus « gradé » que son interlocuteur.

  2. J’ai l’impression que cet individu a un coup dans la cafetière . 18 mois de prison ce n’est pas chère payé je lui aurait mis le maximum possible le pire que dans des cas comme celui ci il y en a tous les jours dans les hôpitaux et ces individus sont parfois dangereux envers le personnel qui a déjà un job pas facile il faut le reconnaitre . Je soutien le milieu hospitalier pour son dévouement Quand a cet individu qu’il face un séjour au Vinatier il y a des services spécialisés pour ce genre de détraqué ! ! ! !
  3. Que l’on pique se genre de racaille….
    Pendant ce temps là, les soins s’arrêtent pour les autres patients?
    « le groupe hospitalier porte plainte pour matériel dégradé = cela donne envie de bosser pour eux? Celui ci aurait du fermer ses portes pour éviter la même histoire sous peu……
  4. tiens, tiens… Des équipages de police pour une gars…. tu m’étonnes qu’ils mettent le temps à arriver. si tout le commissariat se déplace sur chaque intervention…
  5. Pas d agent de sécurité ?
    Résultats ils se croient tout permis, pauvre filles
    Second effet comme pas de chômage dans le milieu médical elle vont bosser ailleurs et ce petit voyou aura creusé encore un peu plus le desert
    Médical
  6. Bientôt il va se passer la même chose qu’en SEINE ST DENIS : les médecins infirmiers et pompiers vont Se faire lyncher!!!! j ‘espère que le parquet va faire un exemple de ce cas…
  7. Quel taré ce type ! Les infirmières ont ausdi des conditions de travail très difficiles j en connais 2! Cet homme a gagné à se faire soigner derrière les barreaux !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.