Aie, aie, çà pique

Vous pensez être à l’abri du moustique tigre. Et oui, le sud n’est pas le seul endroit ou ce petit insecte s’est installé et il a carrément colonisé certaines communes du département du Rhône comme le montre cette carte du site signalement-moustique

Moustique tigre_communevenissieux
@http://www.signalement-moustique.fr/

En cette période estivale, l’entente départementale de démoustication a lancé une campagne de prévention contre le moustique tigre, cela a bien évidemment ralenti sa progression, mais sans vraiment l’arrêter. 

FireShot Capture 151 - Communes colonisées_ - http___www.signalement-moustique.f
@http://www.signalement-moustique.fr/

L’organisme a prévu de communiquer largement à travers toute la région jusqu’au mois d’octobre : 75 000 prospectus vont être distribués et 2 000 affiches placardées. Une campagne de pub dont le coût s’élève à 25 000 €. (LyonMag)

Il ne faut évidemment pas prendre à la légère la prolifération de cette méchante petite bêbêtte, car il peut transmettre des maladies comme la dengue, le chikungunya ou le virus zika. Mais il est extrêmement nuisant. « Il est plus agressif et préfère l’homme aux animaux. La femelle fractionne ses repas de sang donc pique plus qu’un moustique classique.

Si cela peut vous aider, voici quelques conseils : Le moustique tigre a une activité principalement le jour avec une recrudescence d’activité le matin et en fin de journée et afin d’éviter aux moustiques de trouver un endroit propice à la ponte des œufs, il faut suivre quelques conseils car il est plus agressif et préfère l’homme aux animaux. La femelle fractionne ses repas de sang donc pique plus qu’un moustique classique.

Des gestes simples sont donc essentiels :

  • Éliminez les endroits où l’eau peut stagner, à l’intérieur comme à l’extérieur :
    • coupelles des pots de fleurs
    • pneus usagés
    • encombrants
    • Gamelles pour chiens
    • pieds de parasols
    • vérifier le bon écoulement des eaux de pluie et des eaux usées des gouttières,
  • Couvrir les réservoirs d’eau : bidons d’eau, citernes, bassins avec un voile ou un simple tissu ainsi que les piscines hors d’usage.
title-1468872880
Source : Entente Départementale pour la Démoustication

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.