Analyse politique de Geoffrey Mercier sur LyonPremière

mercier journalisteGeoffrey Mercier est journaliste politique au Progrès de Lyon: au micro de Paul Satis de LyonPremière, il vient nous donner son éclairage sur les municipales partielles de Vénissieux, les départementales et les régionales. Le journaliste politique nous donne son analyse et il revient sur cette fameuse rupture entre le PCF et le PS. D’après lui cette alliance était impossible du fait de la personnalité à fort caractère des deux candidats, il déclare « il y a telle une haine entre Benkhélifa et Picard, qu’on voyait mal de quelle manière ces deux là allez se rabibocher et ce ne sont pas rabibocher« . Le rôle du Front National sera déterminant si le FN est en mesure de monter sa liste. D’après Mr Geoffrey Mercier, le FN n’a à ce jour que 37 noms et que le FN rencontre de grandes difficultés à en trouver, mais en politique rien n’est impossible.

Quoiqu’il arrive la probabilité que le FN l’emporte à Vénissieux reste très limité. Malgré tout la droite mené par Mr Girard a une possibilité de faire basculer la ville, « une hypothèse qui aujourd’hui est crédible« .

Concernant les relations entre Mr Collomb et Mr Benkhélifa, il semblerait que Mr Collomb « a moins d’emprise sur Mr Benkhélifa« . 

Ecoutez l’interview

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

  1. Pour ma part le grand gagnant seras le FN .. Ce matin Mr Boudot confirme la presence du FN … ( lyon première )

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.