Attentat de Barcelone : le tweet polémique du maire de Mions

Après l’attentat de Barcelone, les réseaux sociaux s’enflamment, surtout sur Twitter, réseau social très prisé des politiques et des médias. Mais cette fois-ci c’est au sujet d’un tweet de Claude Cohen maire de Mions, qui de son agréable séjour en Crête a décidé de reprendre une phrase de mauvais goût, mais il assume ces propos.

 

Interrogé par LyonCapitale le maire de Mions, va plus loin dans son raisonnement :

Combien y a-t-il a eu de morts à Barcelone ? Combien à Londres ? À Marseille ? À Toulouse ? À Paris ?« . Questionné sur le lien entre « être pessimiste » et « apprendre l’arabe« , l’élu LR a continué tout en sous-entendus : « Aujourd’hui, il y a des milliers d’enfants français qui ont quitté la France pour travailler ailleurs dans le monde, en Australie, aux États-Unis, parce qu’ils en ont ras le bol de certaines situations. Mions a été libéré le 23 août 1944 et ce mercredi durant la cérémonie d’hommage, je vais faire un discours sur le terrorisme islamiste. Quand les Polonais, les Arméniens, les Italiens sont arrivés, il n’y a jamais eu un mort. Alors pourquoi je ne le dirais pas ? Un chat c’est un chat, un assassin c’est un assassin. Les terroristes s’appellent Jean ou Mohamed ? J’aimerai entendre Dalil Boubakeur, le recteur de la grande mosquée de Paris, dénoncer ces attentats« . Ce qu’il a pourtant fait (lire ici).

Mais le maire précise qu’il n’est pas du tout raciste, qu’il parle même l’arabe et que ce tweet ne concernait que les terroristes et qu’il envisagé d’apprendre à tirer tout en précisant :

 À Barcelone, si les gens avaient été armés, ça aurait changé quelque chose. Il faut que la peur change de camp

Le maire de Mions serait-il pour l’armement des citoyens ? Donc, on ne peut que lui conseiller d’aller vivre aux Etats-Unis, et rejoindre le clan Trump !!!

Lire l’intégralité de l’article sur LyonCapitale → Après Barcelone, le maire de Mions assume son tweet polémique

L'info c'est le partage !.

3 Commentaires

  1. En relisant la déclaration de Claude Cohen , on peut constater qu’il exclut la communauté juive des immigrés qui se sont intégrés sans declencher de vagues.

    Il avait peur de faire un GROS mensonge de plus qui aurait mis en évidence l’esprit communautariste et partisan de son Tweet ?

  2. Il dit que quand les Italiens (et les autres immigrés) sont arrivés, il n’y pas eu un mort. C’est du révisionnisme : à Lyon , le président Sadi Carnot a été assassiné par un terroriste italien. Cet assassinat a entraîné plusieurs jours de représailles contre les immigrés italiens qui n’avaient rien à voir avec le terroriste anarchiste.

    De même , à Aigues-Mortes, d’après Wikipedia :

    « Le massacre des Italiens d’Aigues-Mortes est une suite d’événements survenus les 16 et 17 août 1893, à Aigues-Mortes (Gard, France), ayant conduit au massacre de travailleurs italiens de la Compagnie des Salins du Midi, par des villageois et des ouvriers français. Les estimations vont d’une dizaine de morts (officiellement 8) à 150 morts (selon la presse italienne de l’époque), ainsi que de nombreux blessés, victimes de lynchages, coups de bâton, noyade et coups de fusils. »

    Les révisionnistes en France se portent bien on dirait.

  3. “Les terroristes qui opèrent au nom de l’islam ne sont pas musulmans. (…) Menés par leur ignorance, ils croient que ce qu’ils font est le djihad. Mais depuis quand le djihad consiste-t-il à tuer des innocents ? (…) Est ce qu’une personne saine d’esprit peut croire que des vierges au Paradis sont la récompense pour le djihad ? Est-il concevable que ceux qui écoutent de la musique seront avalés par la Terre ? Et il y d’autres mensonges de cette sorte. Les terroristes et les extrémistes utilisent tous les moyens possibles pour persuader les jeunes de se joindre à eux et de frapper des sociétés qui défendent les valeurs de liberté, d’ouverture et de tolérance. (…) Nous sommes tous visés. Celui qui croit en ce que j’ai dit est une cible pour le terrorisme”. ………Roi Mohammed VI du Maroc en Aout 2016

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.