Bizarre comme c’est bizarre

louisjouvet2La fameuse réplique associée au dialogue énigmatique et inoubliable dans Drôle de Drame de Marcel Carné (adapté et dialogué par Jacques Prévert, 1937) ou Louis Jouvet y incarne Archibald Soper, évêque de Bedford, a semble t-il servi de base pour choisir le nom de l’association Bizarre.

  • Oui, vous regardez votre couteau et vous dîtes bizarre,bizarre. Alors je croyais que …
  • Moi, j’ai dit bizarre, bizarre, comme c’est étrange ! Pourquoi aurais je dit bizarre, bizarre ?
  • Je vous assure mon cher cousin, que vous avez dit bizarre, bizarre.
  •  Moi, j’ai dit bizarre,  comme c’est bizarre ! »

Le Progrès en date du 14 novembre 2015 consacre deux pages à l’association Bizarre. Et pourquoi ? L’ancienne salle Le Truck est en plein travaux dont l’entrée principale se fera par la rue Louis Jouvet, tiens comme c’est bizarre. 

Soyons serieux. Grâce aux subventions de l’Etat et de la ville de Vénissieux, cette nouvelle salle disposera de :

  • Trois studios de répétition
  • Une salle de spectacle de 350 places
  • Un espace de création 
  • Une salle multimédia

Mais tout ceci à un coût. Pour l’année 2015 la subvention de la ville pour l’association Bizarre a été de 87 500 €uros alors qu’en 2014, il me semble qu’ elle était de 75 500 €uro soit une augmentation de 12 000 euros. Alors que le CCAS (Centre Communal d’Action Social) a vu sa subvention baissée en 2015. Allez comprendre quelque chose. Mais face aux critiques de l’opposition concernant les centaines de milliers d’euros de subvention depuis 2006, Mme Picard, maire communiste de Vénissieux réplique par :

Des propos populistes . Il faudrait enlever tout ce qui est beau pour laisser le goudron et le social. Quand un pays est en crise, la première chose supprimé c’est le droit des femmes, puis la culture, l’information… et çà devient une dictature. Bizarre est financé à 80% par l’Etat. On peut faire des choses belles sans dépenser énormément . Vous enlevez la culture dans une démocratie vous enlevez ce qui fait l’humanité.

Ouah, quelle belle réplique, çà c’est bien répondu Mme Picard. Non je déconne, soyons sérieux. Alors je voudrais apporter quelques précisions sur ces fameux 80 % financé par l’Etat, qui est quand même aussi notre argent. En fait la somme de 1,8 millions d’euros a été engagée pour rénover l’ancienne salle Le Truck, et 80% de cette somme a été financée par l’Etat grâce à la DDU.

Et c’est quoi cela encore la DDU. Je vous reposte une petite explication

D’après un article du journal Le Parisien en date du 29 novembre 2012

La dotation de développement urbain a été instituée par la loi de finances de 2009. Elle bénéficie aux 100 communes les plus défavorisées, de 5000 habitants, engagées dans un programme de renouvellement urbain, dont la proportion de la population en zone urbaine sensible dépasse 20%. Elle est attribuée aux communes éligibles par le préfet, en fonction de leurs projets d’investissement ou de fonctionnement dans le domaine économique ou social, ou en rénovation urbaine. La DDU doit privilégier les équipements et actions dans les domaines de l’emploi, de la sécurité, de l’éducation et de la santé contribuant à réduire les inégalités dans l’accès aux services collectifs.

Mais la DDU permet bien évidemment de financer des équipement à but culturel mais il est bien précisé selon l’article du Parisien : 

La DDU doit privilégier les équipements et actions dans les domaines de l’emploi, de la sécurité, de l’éducation et de la santé contribuant à réduire les inégalités dans l’accès aux services collectifs.

Engagée la somme de 1,8 millions d’euros pour rénover cette ancienne salle de spectacle, etait-ce vraiment une priorité. Qu’en pensez-vous ?

Aie je vais encore me faire traiter de populiste.

Mais selon l’article du Progrès, l’association Bizarre qui a porté ce projet devrait être dissoute dans les mois à venir. Dorénavant le pilotage sera fait par la Régie Autonome de Théâtre (subvention 2015 : 773 770 €uros) dont le nom devrait être modifié en janvier 2016. Mais à priori Bizarre conservera son autonomie en matière de programmation.

Que deviendra Michel Jacques en charge du dossier de Bizarre qui actuellement est chargé de mission mis à disposition par la ville pour l’association Bizarre ? Comme c’est bizarre !!!

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.