Bunkaï Karaté Do : des médailles et de la colère

Le club sportif Bunkai karate do Full Contact a participé à une compétition de la la coupe de France de karaté contact light et plein contact. Leur déplacement en vaut la chandelle puisque le club est revenu avec 16 médaille sur 17 présentés. Mais ils sont partis, ce samedi 10 février, très tôt pour participer à cette compétition et alors que cela devait être un moment festif, un des dirigeants à une fois de plus poussé un coup de gueule pour exprimer sa colère, puisque la subvention du club ne leur permet pas de bénéficier de transport adéquat.

Leur colère est justifiée puisque la maire et ses adjoints persistent à leur dire qu’a leur yeux, le club reste dans le domaine de loisirs, ce qui leur « permet » d’avoir une subvention de 3 100 euros pour l’année 2018.  Pas de quoi fouetter un chat, et crier haut et fort la colère des dirigeant surtout lorsque l’on sait que l’association Virevolt va recevoir pour l’année 2018, une subvention de 35 000 euros. Ne me dîtes pas pourquoi, il faudrait aller poser la question à nos élus. En faisant une petite recherche sur internet, on constate que cette association est située dans le premier arrondissement de Lyon et que la compagnie participera à une nouvelle aventure avec le Défilé de la Biennale de la Danse 2018, en partenariat avec la Ville de Vénissieux.

Les dirigeants ne comprennent pas ce deux poids deux mesures, puisque d’autres clubs historiques perçoivent une subvention à hauteur de 20 000 euros pour certains. Alors que le Bunkaï Karaté Do Full Contact, a ramené en trois ans plus de 120 podiums au niveau nationale, les dirigeants et parents de sportifs ne comprennent cette discrimination financière. Mais ce qui fait le plus de tort aux responsables, c’est d’être considéré comme un club de loisir selon les propos de certains acteurs du club.

Incroyable ?? La mairie annonce une baisse encore de notre subvention … Incompréhensible !! Quel manque de reconnaissance !!! Une réunion d’urgence des membres du bureau cette fin de semaine sur les conséquences sur le fonctionnement du club … Nous informerons les parents des suites à donner… Une chose est sur c’est la mort du club qu ils veulent. Coup de colère !!!

Pour ce départ à cette compétition de la coupe de France, le club avait un potentiel d’environ 40 compétiteurs et compte tenu du manque de financement pour le transport des sportifs, le club n’a pas eu les moyens pour s’offrir la location d’un bus pour le déplacement à Nîmes, de ce fait, ils ont utilisé leurs véhicules personnels.

Selon un des organisateurs :

Mais, hier soir à l’entrainement des regards ce sont croisés entre des élèves et aussi parents… Ses regards m’ont brisé le cœur…pourquoi?  Comment expliquer à un enfant qui est ancien champion de surcroît ou pas qu’il ne pourra pas aller à la compétition comme ses camarade parce que le club ne peux plus l’aider pour le déplacement et malheureusement dans les yeux d’un père ou d’une mère voir la tristesse de son enfant parce que ils ont une famille à nourrir et d’autres priorités que je comprends… Comment peux t-on laisser des enfants, qui pour la plupart sont vénissians et issus des quartiers dit difficiles sur la touche alors qu ils ont un potentiel énorme ? Elle est ou la chance pour tous et le sport pour tous ?? prônées par nos politiques ?? 30 ans de bénévolat pour cette ville , je ne demande aucune reconnaissance la seul chose c est de prendre en charge les transports pour nos enfants …

D’autres échéances sportives sont prévues en mars à Charleville Mézières, ainsi qu’au mois d’avril à Valenciennes et Paris et les organisateurs se demandent comment pouvoir faire participer un maximum de compétiteurs (ses). Malgré tout, le club est revenu de Nîmes avec un lot de médailles méritées.

Les résultats de ce week-end sportif à Nîmes dans le cadre de la coupe de France. Coupe de France semi contact  : 15 participants = 14 podiums

Samedi 10 février 2018 :

  • Catégorie Benjamin
    • Uca ceida-35 kg =1er
    • Ayari Mohamed -40 kg = 2ème
    • *Bouammar Hamza – 50kg = 2ème
    • *Bensaid Mahira -45kg = 1er
  • En catégorie pupilles 
    • Zerroug Romane = 2e
  • Catégorie minime 
    • Azoug Kosseila -50kg =3e
  • Catégorie cadets 
    • Lombardi sardeletti Chiara – 55kg = 2ème
    • Corsaletti Diego – 55kg = 3ème
  • Catégorie junior – 75kg
    • Léger Lucas – 1er
    • Léger Yoan – 2ème
    • Cerelli Rafael + 85kg = 2ème
  • Catégorie senior 
    • Uca cebrail -56kg = 1er
    • Dasilva Christophe- 60 kg = 2ème
    • Safar Mélanie – 54kg = 1ere

Dimanche 11 février Coupe de France plein contact (ko autorisé)

  • Lachevre Mickaël – 68 kg = 3e
  • NGUYEN jean Alexandre -85 kg 2ème

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L'info c'est le partage !.

2 Commentaires

  1. Pourquoi une telle discrimination ? Ce club existe depuis des décennies et les dirigeants sont tous natifs de Venissieux. Ce club a fait grandir nos enfants dans le respect et l’esprit de solidarité. Il mérite à son tour la reconnaissance et le soutien d’une municipalité qui se veut du près du peuple !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.