La colère des résidents d’Anatole France

le jeudi 12 mai 2016, Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, a inaugurer la fin de la réhabilitation de la résidence Anatole-France, à Vénissieux.

Elle a terminé son discours par :

Nous voulons que chaque vénissian habite sa ville, qu’il la partage, qu’il s’y implique, qu’il profite de l’ensemble de nos équipements publics, sportifs, culturels et autres. Vivre mieux dans son logement, vivre pleinement à Vénissieux, voilà ce que je souhaite à chacun d’entre vous.

Le  22 mai 2016, Le Progrès a titré un de ses articles par « Résidence Anatole-France : trop de nuisances nocturnes » car depuis quelques semaines, le parking en face de cette résidence est sujet à des incivilités qui selon l’article 

Trois voitures, phares allumés, musique à fond et des jeunes qui boivent de l’alcool

anatolefrance_parking

Et comme au parc Dupic, on retrouve le même scénario dans cette résidence. Selon le représentant des locataires, les habitants, dont la plupart sont âgés, retrouvent :

des cadavres de bouteilles, des déchets, et même des préservatifs usagés…

Il est clair que face à cette situation, on est loin du :

Vivre mieux dans son logement, vivre pleinement à Vénissieux, voilà ce que je souhaite à chacun d’entre vous.

Pourtant le représentant des locataires a signalé ces « squats » à la ville et à Vilogia, bailleur et propriétaire du parking. En attendant de trouver une solution les locataires ont suggérer au bailleur, de condamner les accès menant au parking. Vilogia a répondu par :

Nous allons procéder à une consultation par courrier des locataires afin s’il est préférable de condamner l’accès au parking 

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.