L’affaire Elams au Conseil Municipal

Ouf, la ville a enfin publié l’ordre du jour, mais cela aurait été plus pratique de le faire plus tôt. Bref, à l’issue du conseil municipal du 15 mai 2017, celui-ci a voté le rapport n°3, présenté par Mme Peytavin (PCF) qui permet à la ville de se porter partie civile suite au tournage du clip non autorisé du rappeur Elams.

Rappel des fait :

le 01 février le tournage du clip d’Elams a vite dégénéré.  Des centaines de jeunes, essentiellement mineurs, avaient participé au tournage qui s’était soldé par des affrontements avec les forces de l’ordre le 1er février dernier. Neuf personnes avaient été interpellées, notamment pour jets de pierre et dégradations. Le rappeur marseillais avait lui aussi été interrogé par la police, qui lui reprochait d’avoir incité à la rébellion par le biais d’Internet. (Source LyonMag)

Suite à cette affaire

Une information judiciaire a néanmoins été ouverte contre Elams, pour « provocation directe à un attroupement armé, suivie d’effet », « outrage » et « organisation d’une manifestation non autorisée ». (Source Expressions)

C’est pour avoir accès au dossier que la ville a décidé de se porter civile. La délibération a été adopté par tout le conseil municipal y compris les élus de l’opposition. C’est vraiment rare que les élus partagent le même sentiment, mais ne rêvez pas, ils n’iront certainement pas danser ensemble, sur une chanson de Rap.

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.