Les électeurs de la Sacoviv au coeur des municipales

Qui aurait cru à une semaine du premier tour des élections métropolitaines et municipales, que les électeurs de la Sacoviv, allaient être au coeur d’une polémique entre deux élus via des courriers. 

Le premier courrier reçu a été envoyé, par M Pierre Alain Millet, adjoint communiste au logement à Vénissieux, mais aussi Président du Conseil d’administration de la Sacoviv. M. Millet est sur la liste de Mme Picard (PCF), pour les municipales mais aussi pour les élections métropolitaine qui auront lieu le même jour, avec la date du 15 mars pour le premier tour. 

Dans cette lettre, l’élu communiste, évoque plusieurs sujets, mais qui dans un premier temps attaque la réforme du logement du gouvernement actuel et qui selon lui, certains candidats verraient bien la Sacoviv changer de main :

« Avec la réforme du logement au profit des grands groupes, certains candidats vendraient bien la SACOVIV à un gros bailleur ou privé, et les acheteurs sont nombreux. Ils seront déçus, la SACOVIV n’est pas à vendre. » (Pierre Alain Millet)

Sur le thème de la sécurité, il reprend un peu la même explication que la candidate Michèle Picard (PCF) qui nous répète sans cesse que la sécurité notamment le trafic de stupéfiants est du ressort de l’Etat.

Pour rassurer les électeurs de la Sacoviv, il annonce que la gestion financière du bailleur est saine, et que des réhabilitations sont en cours, au Monery et au Couloud, par contre il oublie de préciser que cela va entraîner une hausse des loyers de 10%. 

Pour conclure, c’est bien une lettre aux électeurs pour les appeler à faire le bon choix lors de ses élections, et pour l’élu communiste, le bon choix, c’est Michèle Picard. Cela n’engage que lui, et il n’est pas certain que les locataires et électeurs de la Sacoviv soient de son avis.

Pour répondre aux écrits de l’élu communiste et président de la Sacoviv, le candidat Yves Blein, qui conduit le mouvement Nous, Vénissieux a aussi fait parvenir un courrier aux électeurs de la Sacoviv pour leur annoncer que le courrier de M. Millet (PCF) s’inscrit dans une logique visant à influencer les locataires : 

« Dans une campagne pour les élections municipales, il est normal que les candidats s’adressent aux électeurs et présentent leur porjet. Mais le courrier de Monsieur Millet s’inscrit dans une autre logique. En prétendant que d’autres candidats pourraient vendre la Sacoviv – ce qui est bien entendu faux nous concernant  – Monsieur Millet recourt à une méthode visant à influencer les électeurs» (Yves Blein)

Mais pour Yves Blein, cette lettre du président de la Sacoviv, n’est pas cette d’un candidat mais « d’un bailleur qui laisse entendre que l’issue du vote aura une conséquence sur leur loyer ou l’entretien de leur immeuble ».

Pour le candidat Yves Blein qui se présente aux élections métropolitaines et municipales, son programme en matière de logement est clair, et à l’opposé des proposé de l’élu communiste. 

J’ai eu entre les mains ses deux courriers, mais la question que je me pose est pourquoi M. Millet a mis en bas de page de son courrier, l’adresse mail pamillet@venissieux.org. Il aurait été logique que l’adresse mail se termine par ….@sacoviv.fr, ou alors l’adresse mail de la ville de Vénissieux.

A savoir que l’adresse se terminant par Vénissieux.org, est un nom de domaine qui héberge le du parti communiste levenissian.fr, celui de Pierre Alain Millet pierrealainmillet.fr/, celui des élus communistes et apparentés gec.venissieux.org/ et le blog de l’élue communiste Marie Christine Burricand mcb.venissieux.org/

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.