Michèle Picard écrit à Blein et au ministre

Pas une, mais deux lettres, une pour le premier ministre et l’autre pour Yves Blein député de la 14ème circonscription du Rhône. Mme Picard, maire communiste de Vénissieux, qui depuis 2014 assume la responsabilité de la sécurité est étonnée de la déclaration du député, qui s’est exprimé dans la presse locale pour demande à ce que la commune soit « un site pilote pour l’application de nouvelles mesures antidrogue »

Notre maire, comment dire est un peu agacée qu’un éventuel opposant aux municipales 2020 s’intéresse au problème de sécurité de la commune, mais ce qui semble l’embêter un peu plus, c’est si M. Blein serait au courant d’un nouveau plan antidrogue ou parle t-il du nouveau dispositif de police de sécurité du quotidien en rappelant qu’elle en avait fait la demande.

Je pouffe, je m’étouffe, car notre maire oublie de dire que dans un premier temps, ce sont les élus PS, qui ont interpellé M. Collomb qui à l’époque était ministre de l’Intérieur, pour lui faire part d’inclure Vénissieux dans le dispositif de cette police du quotidien.

Et là pour justifier que le travail est fait, elle nous sort tout un tas de chiffres, je cite : 

  • + 83% d’interpellations pour trafic de stupéfiants de janvier à mai 2019, par rapport à la même période sur 2018
  • 14 personnes incarcérées
  • 80 kg de cannabis saisis depuis le début de l’année
  • 6kg de cocaine

Et nous ressort le fameux discours, sur le TOP, dont certains se demandent bien à quoi cela sert-il, du travail de la police municipale, et du centre de supervision, là c’est sur que le centre de supervision qui gère la vidéosurveillance et vidéo verbalisation, ne chôme pas.

Si tous ces chiffres vous semblent impressionnant, il est aussi fort possible qu’un grand nombre de trafic sont passées entre les mailles du filets, mais pour çà, elle n’a pas les chiffres. De plus, si Mme le maire est en charge de la sécurité depuis 2014, pourquoi n’est-elle jamais dans les quartiers pour venir discuter avec les habitants ou les jeunes pour essayer de comprendre leur difficultés, notre maire se rend disponible uniquement lors des assemblées générales de quartiers qui n’attirent plus personnes, et les visites de quartier avec deux ou trois habitants.

Alors faire des courriers, c’est bien beau, c’est mignon, voire touchant, mais je pense que notre première magistrate voit d’un mauvais oeil que le député de la 14ème circonscription du Rhône s’intéresse aux problèmes de sécurité du quotidien des vénissians.

Si vous êtes intéressé par les courriers envoyés par notre maire au premier ministre et à M Blein, c’est par → ICI

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.