Michèle Picard : invitée de L’Autre Direct de Lyon Capitale

Michèle Picard réélue maire de Vénissieux   YouTubeCe mardi la maire communiste de Vénissieux était l’invitée de L’autre Direct de Lyon Capitale.

Elle revient sur la victoire des siens aux dernières municipales 2015 et sa première phrase commence par « les vénissians avaient lavé l’affront« . Les vénissians seront heureux d’apprendre que Mme Le Maire est « très fier d’eux« . Sur Christophe Girard elle dit qu’il se prend pour « le chevalier blanc » en pourrissant « la situation, en diffamant« , car d’après elle, il a donné des éléments qui ne sont pas prouvés sur une soi disant collusion entre le FN et le PCF, et qu’elle a trois mois pour prendre une décision engager une procédure judiciaire.

Aujourd’hui on sait que M. Girard ne fera pas de recours, donc Mme Picard est en place jusqu’en 2020. Elle est revenue sur les plaintes qu’a engagé le Préfet envers des assesseurs.

Pour la Métropole, elle retrouve sa place de conseillère métropolitaine, et elle nous explique pourquoi elle avait refusé un poste dans l’exécutif en tant que Vice-Présidente « car je n’avais pas de visibilité sur la future Métropole, et que je fais pas les choses pour les places et à un moment donné … » Bon elle est encore revenue sur la Pré-Fabrique, projet qui n’a pas abouti car la ville de Lyon s’est désengagée du financement. Mais la Pré-fabrique aurait-elle apporter de l’emploi pour les vénissians. J’en doute. 

A l’occasion de sa victoire elle est revenue sur sa fameuse joie dont le Progrès avait fait un article en commençant par « ivre de joie[…] ». Elle a déclaré « à un moment donné j’crois aussi qu’il faut arrêter la langue de bois, faut arrêter, par exemple l’autre jour tout le monde était surpris, que j’étais contente, suis un être humain[…] la joie peut se partager, là on était dans un local y avait une liesse […] à un moment donné quand je suis en colère, je suis en colère, quand je suis contente, je suis contente… » Bon un peu confus. 

Elle finit en disant « on a travaillé pendant un an avec des attaques, c’était un climat délétère pendant un an« 

Bon à un moment donné faut que j’arrête d’écrire pour vous laisser écouter son interview, c’est un régal.

L'info c'est le partage !.

8 Commentaires

  1. Allez camarades. Prenez des forces passez une bonne nuit demain rdv a la manif 10h30. Les prolos resteront debout!!!
  2. Moi je n’écoute même plus Mme parler elle me tape sur le système avec ses « a un moment donné » au lieu de parler elle ferai mieux d’agir et de s’occuper des vénissians c’est pas pour ça qu’elle a été élue !
  3. En même temps 1825 jours devrais laisser le temps à toute opposition pour présenté un véritable projet aux venissians !!!
  4. Tu as dit BOULOT ? Quand on entend sa manière de s’exprimer lors du conseil municipal on pourrait se croire dans une cour de cp ( et je suis gentille la ;-)
    Je n’ai que très peu de recule sur cette ville mais c’est déjà largement suffisant en terme de malheureux constat…..
    En cas incendie avec des habitants laissés sur le bas côté sans proposition de relogement on ne se manifeste pas car pas le temps mais on prend le temps de faire des interviews.. pffff ‘no coment’
  5. Effectivement Kbh, les méthodes de c.Girard décrite par MP dans cette intervention visait à faire perdre du temps… Allez au boulot !!!
  6. à un moment donné, elle à pas un boulot? plutot que de faire de la pub en permanence sur les radios?
    ils n’ont pas pris de retards à cause de Girards?
    A+

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.