Municipales 2020 : Michèle Picard est bien en campagne électorale

La campagne commence tôt pour notre maire qui rempile pour un nouveau mandat en mars 2020 en vue de retrouver son siège à la mairie et en même temps, s’afficher en tant que tête de liste aux élections métropolitaines qui auront lieu à la même date afin d’essayer de conserver son strapontin métropolitain.

D’ailleurs l’élue candidate communiste, participe à des rassemblements puisqu’une première rencontre a été organisée avec des acteurs de la ville et de quartiers. Ben chat alors, je n’ai pas été invité, pourtant avec toute ma modestie, je pense être un acteur de la ville. Ah non, je n’ai pas de carte de presse, mais je reste un citoyen vénissian -lol-. Ces élections municipales et métropolitaines seront l’occasion de lui faire parvenir officiellement une demande d’entretien. On verra bien, de quelle façon elle va répondre, car des questions, et des chiffres, j’en ai aussi des tonnes.

Donc, pour lutter contre la politique macroniste, car bien évidemment, l’ennemi sera le candidat de la République En Marche, le diable en personne, la candidate Michèle Picard, appelle à un rassemblement des vénissians, pour « relever le défi du « nouveau monde » dur et inégal imposé par Macron ». Comme si le monde était dirigé par M. Macron. Ce qui est inégal, est la façon dont Mme le maire ou la candidate se comporte avec les vénissians, car pour cette prochaine élection, il est clair que l’on va la croiser assez souvent sur Vénissieux, alors que depuis 2014, on l’a rarement vu sur le plateau des Minguettes, le centre, au Charréard, au Maronnier et j’en passe, hormis lors des Assemblées Générales. De plus, depuis la nomination du nouveau Conseil Citoyen, les conseillers n’ont pas eu droit à une reconnaissance officielle de la municipalité, et ni à une invitation de Mme Le maire.

Donc Michèle, comme l’indique le site internet Le Vénissian, va à la rencontre des habitants en annonçant qu’en octobre, elle présentera le bilan, bien évidemment positif, de son mandat à tous les vénissians, que son équipe fait ce qu’elle annonce, heu non, pas du tout, puisque la Maison des Mémoires a été repoussée à la prochaine mandature, et qu’elle en ferait une priorité si elle est réélue. Heu, pour rappel, combien coûterait cette rénovation ?

Donc, d’ici quelques jours ou quelques semaines, préparez-vous à voir Michèle sur les marchés de la commune, mais aussi les adhérents(es) et sympathisants(es) faire du tractage, porte à porte, collage, et même des rencontres d’appartement. Chouette, je les inviterai bien pour parler de la politique locale de la ville, et pas de Macron, ce n’est pas le but de cette campagne car peu importe le président qui est en place, les communistes trouveront toujours une raison pour critiquer telle ou telle politique gouvernementale qui ne leur convient pas du tout.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.