Palestine : drapeau en berne ?

drapeau-françaisCe mercredi 20 août 2014, la mairie du 1er arrondissement de Lyon, dirigée par Nathalie Perrin-Gilbert, ex-PS élue sur une liste Gram (Groupe de Réflexions et d’Actions Métropolitaines) Front de gauche, a pris la décision de mettre ses drapeaux en berne pour une durée de 48 heures, en soutien « aux victimes de l’offensive israélienne dans les territoires palestiniens ». Mme Le Maire a souhaité donner « une autre image de la République française, celle d’un humanisme assumé ». Un acte qui témoigne d’une « volonté de paix dans le Moyen-Orient »

L’arrondissement dirigé par Nathalie Perrin-Gilbert souhaite exprimer « l’image d’une France pour qui la paix universelle est un idéal, vers lequel chacun doit s’efforcer de tendre et qui n’assimile pas les crimes militaires d’une coalition gouvernementale, comprenant l’extrême droite, à une religion ».

Dans l’entourage du sénateur-maire de Lyon Mr Collomb, on ne voit pas pas d’un très bon œil cette initiative, tout en rajoutant que « cette mise en berne des drapeaux » n’est « pas forcément très réglementaire« .

Ah bon, car pour faire un geste symbolique, il faut aussi que ce soit réglementaire et avoir l’aval de Mr Collomd et de toute une partie de la clique PS, qui n’a pas dit un mot sur la déclaration de Mr Hollande qui a soutenu l’offensive de l’armée israélienne.

Il n’existe aucun texte législatif ou réglementaire fixant véritablement les règles. En générale, c’est le préfet, sur demande du gouvernement, qui informe les maires pour la mise en berne des drapeaux lors de deuils officiels. Mais les élus locaux peuvent prendre aussi des initiatives.

Ce n’est pas la première fois que la mairie du 1er arrondissement de Lyon prend cette décision. Il y a presque un an, le 22 août 2013, en réaction à l’utilisation d’armes chimiques en Syrie, les drapeaux avaient déjà été mis en berne en bas des Pentes.

Mais qu’elle décision va prendre Mme Le Maire de Vénissieux à son retour de vacances et à la reprise de ses fonctions dès le 25 août. Prendra t-elle, en accord avec tous les élus, la décision de mettre les drapeaux en berne en soutien au peuple palestinien. Les communistes, Picard and Co qui sont les « portes-paroles des peuples opprimés », auront-ils le courage de prendre cette décision symbolique. On attend avec impatience le retour de Mme Picard, car il s’est passé tant de choses pendant son absence et les élus étaient presque tous aux abonnés absent, preuve de ce que j’avance, ce sont les directeurs Poncet et Damato qui ont pris la parole dans certains articles de presse du journal Le Progrès.

Lire le communiqué de presse 

Communique presse Lyon1er

L'info c'est le partage !.

3 Commentaires

  1. OK MARION
    j avoue je suis un peu excessif, mais elle n’est certainement pas pro palestinien
  2. Dire que Mme Le Maire est pro israélienne est d’aller un peu vite dans votre raisonnement Mr Ridfa. Pour une fois je ne suis pas d’accord avec vous mais un élu doit trouver le juste milieu pour faire des déclarations. Les palestiniens lancent des roquettes, les israéliennes rispostent avec des mesures disproportionnées mais Mme le Maire est à mon avis contre toutes les frappes militaires qui touchent les populations civiles et ma connaissance l’avait écrit sur son blog. Je pense que Mme Picard soutient le peuple palestinien, preuve en est que le PCF organise souvent des manifestations en faveur des palestiniens. Mais peut-être devrait elle faire un long édito dans son blog comme l’avait préconisé l’administrateur de ce site.
  3. HELAS pour les habitants me le maire est pro israelienne, c’est son choix mais pas le notre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.