Philippe Cochet : voter Girard

Cochet LyonPremierePhilippe Cochet, député UMP du Rhône et président de la fédération UMP, était l’invité de Paul Satis sur la radio LyonPremière et à ce titre il a parlé des élections départementales et partielles des 22 et 29 mars 2015 à Vénissieux. Et à ce titre la question sur cette élection lui a évidemment été posé. Avec le PS qui est entré en course et problablement l’arrivée du FN, une quadrangulaire est tout à fait possible comme en 2014 et quelle sera la position en cas de bon score du FN. Et comme tous les politiques il n’a pas répondu directement à la question, mais il lance le message suivant « il y a un très bon candidat, Christophe Girard, qui a le soutien de l’UMP… et il y a une vraie opportunité pour les vénissians pour tourner la page de 88 ans de communisme, c’est une opportunité qui ne se représentera pas et je lance un message aux vénissians, il faut voter pour Christophe Girard dès le premier tour, voter pour d’autres listes, vous êtes sur que les communistes resteront encore longtemps à Vénissieux« . Bon primo, il y aura d’autres élections municipales en 2020, secondo, pourquoi dire « c’est une opportunité qui ne se représentera pas« , il se trompe Mr Cochet, si les communistes remportent cette élection, il sera possible de les battre en 2020. 

Le bastion de la gauche peut-il tomber à Vénissieux, Mr Cochet le pense et il déclare « qu’il y a d’autres cas en France, ça c’est tout à fait passé et il ne faut pas avoir une vision de fatalité…je rappelle que nous avons déjà fait basculer deux villes communistes lors des élections municipales grâce à des candidats UMP…. Il y a de forte chance de renverser ce bastion communiste« .

Comme le PS, Philippe Cochet dénonce le mode de gouvernance de la part des communistes de Vénissieux. Pour le Président de la Fédération UMP, le PS et le PCF « s’unissent parfois pour aller récolter les suffrages des citoyens vénissians, mais derrière ils ne s’entendent absolument pas« . Là on peut dire que Philippe Cochet a bien raison.

Concernant les déclarations de Mme Picard qui se plaint d’une campagne très difficile avec des agressions verbales voire des menaces, et là Mr Cochet renvoie la balle aux communistes « traditionnellement les communistes ne font aucun cadeau à qui que ce soit, ils prennent parfois des airs offusqués mais quand on voit ce qui se passe et la manière dont ils fonctionnent, y a panique à bord, ils sentent que le bateau est en train de couler et surtout qu’à terme ils ne pourront plus être à la tête de cette ville, y a un vrai espoir pour les vénissians c’est avec Christophe Girard… » 

Cochet a fait passer le message et les vénissians que je rencontre espèrent que Mr Girard ne ratera pas le coche.

Ecouter l’interview de Mr Cochet : zapper à la 7ème minute pour écouter son avis sur Vénissieux.

L'info c'est le partage !.

3 Commentaires

  1. j ai oublier dans mon précedent message, Monsieur Cochet est maire de Caluire………
    Petit oubli de Monsieur Haddou, je veux pas croire qu’il soit volontaire…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.