Rythmes scolaires à Feyzin

Une autre ville a décidé de maintenir la semaine de 4.5 jours pour la rentrée prochaine. Feyzin ville frontalière à Vénissieux, a suivi le même chemin que Saint-Fons et Vénisseux. Mais alors que des divergences faisaient leur apparition à Vénissieux, la ville de Feyzin a plutôt choisi le dialogue et la concertation.

C’est au bout d’une large concertation que la municipalité a décidé de maintenir la semaine de 4.5 jours ainsi que les activités péri-scolaires. Le coût pour la ville de Feyzin s’élève à 450 000 euros par an.

A l’opposé de Vénissieux, qui n’a pas mené une large consultation alors que les parents d’élèves et professeurs des écoles réclamaient le dialogue avant toute décision hâtive, la ville de Feyzin a décidé de faire appel à une société externe afin de recueillir les points de vue d’un grand nombre de parents d’élèves. Les familles ont été contactées par téléphone tandis que les enseignants et ATSEM ont pu répondre à un questionnaire en ligne.

Selon l’article du Progrès, l’enquête a permis d’avoir des premiers éléments qui ont été transmis aux familles en attendant une réunion au début du mois de mars 2018.

Suite aux résultat de cette enquête la ville de Feyzin a donc décidé de maintenir pour la rentrée 2018-2019, la semaine de classe à 4.5 jours.

Les parents et le corps enseignant ont semble t-il fait le choix d’aller dans la même direction que la municipalité, mais cela a été fait avec une large consultation, à la différence de la municipalité communiste vénissiane qui semble t-il n’a pas eu l’intelligence de permettre aux parents d’élèves et au personnel scolaire de s’exprimer sur la poursuite de la semaine de 4.5 jours ou un retour à la semaine de 4 jours.

Comme quoi, une bonne consultation aurait été évité bien des désaccords avec la municipalité vénissianne

L'info c'est le partage !.

6 Commentaires

  1. Vous remarquerez que j’ai utilisé le conditionnel; car je me suis basé sur l’article du Progrès qui relatait l’enquête réalisé par une société externe à la ville de Feyzin qui laissait supposer que les feyzinois était semble til favorable à la semaine de 4.5 jours.
  2. Les journalistes ne sont-ils pas censés vérifier leurs informations ?!
    Cet article a un arrière goût de propagande
  3. A priori la personne qui a écrit cet article n’est pas venu recueillir le point de vue des enseignants de feyzin!!! Comment peut-il affirmer « les parents et le corps enseignant ont semble-t-il fait le choix d’aller dans le même sens que la municipalité » ? En tant qu’enseignante je suis dépitée…
  4. Le corps enseignant souhaitait majoritairement un retour à la semaine de 4 jours : nous avons effectivement été consultés mais pas écoutés ! Le « journaliste » du Progrès n’a pas fait son travail ! Il a écrit ce que la Mairie de Feyzin lui a dicté ! Qu’il vienne interviewer les enseignants, les ATSEMs et les Directeurs de l’Accueil Periscolaire !!!
  5. La municipalité de feyzin à orientées sont questionnaire sur des questions portantes sur les activités périscolaires, l’encadrement … donc les réponses ont forcément été positives car il faut dire qu’a feyzin les activités périscolaires sont très bien. Cependant le sondage à été effectué à 19h/19h30 , heure à laquelle les mamans ne sont pas forcément dispo (repas, enfants…) les questions pas du ok y orientées sur le rythmes scolaires en parlant du ressenti des enfants, de la fatigue et du temps d’apprentissage. Donc en gros ils avaient déjà décidé de rester sur un rythme plaire à 4 jours et demi sans ce soucier du retour des parens et des enseignants….
  6. Nous sommes nombreux à penser que c’était une consultation orientée. Les parents dont les élèves ne fréquentaient pas le Periscolaire étaient remerciés et non interrogés…
    quant aux autres, les questions étaient centrées sur l’intérêt et l’impact du Periscolaire et non sur les rythmes scolaires….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.