Soundes Boudjay interpelle M. Griveaux

M. Benjamin Griveaux, homme politique de la République En Marche, était à Lyon ce mercredi 10 janvier 2018. Mais ce nom ne vous dit pas grand chose, car à dire vrai c’est un inconnu pour la plupart des vénissians. En fait ce monsieur, est le porte parole du gouvernement et à ce titre, il est venu dialoguer sur la politique du Président et du Premier Ministre. 

Oh, il n’est pas venu débattre dans nos quartiers, il a préféré les beaux salons de la Préfecture du Rhône alors que sur sa page FaceBook, il écrit : 

Aller à la rencontre des Français pour faire un travail de pédagogie et d’explication, et écouter ce qu’ils ont à nous dire, sans filtre.

Parmi tout ce beau monde on notera la présence de Saliha Mertani (Modem) conseillère municipale et Soundès Boudjay, suppléante du député Yves Blein.

@Facebook.com/jaafar.greinch

Mais la suppléante du député de la 14ème circonscription a décidé d’attaquer de front le porte parole du gouvernement en lui annonçant que la plupart des vénissians sont déçus.

Au quotidien quand je parcours le marché de Vénissieux, les gens sont déçus. Ils s’attendaient à ce que çà aille très vite. Ils s’attendaient du travail. On perd du crédit, les marcheurs et moi.

@EnMarche Vénissieux

N’y aurait-il pas un soupçon de déception dans les paroles de la suppléante ? Quoiqu’il en soit elle reste malgré tout une des responsables du comité En Marche de Vénissieux.

Mais Soundès Boudjay n’était pas la seule politique vénissiane présente à ce rendez-vous, Anne-Cécile Groléas, conseillère municipale LREM a répondu présente à cette réunion publique en postant une photo sur sa page FaceBook, et qui considère qu’il y a eu un vrai échange constructif avec les habitants. 

A la préfecture avec Benjamin Griveaux porte parole du gouvernement : une vraie discussion, des échanges constructifs avec les habitants de la Métropole de Lyon !

A quoi sert vraiment ces rencontres du porte-parole ? A part de réunir des personnes qui dans la plupart des cas soutiennent la politique menée par le Président Macron et son premier ministre Edouard Philippe. Selon les médias lyonnais, des citoyens lambda  ont pu poser les question à M. Griveaux, en abordant plusieurs sujets dont, la retraite, le service national, le droit d’asile, le manque d’effectif dans la police, ainsi que la nouvelle limitation de vitesse sur le réseau secondaire. Pour terminer le porte-parole a invité les gens qui n’ont pas eu l’occasion de poser leur question à le faire autour d’un verre. Bon, comme un p’tit tour et puis s’en vont puisque le porte parole fera d’autres interventions dans différentes villes de France et de Navarre !!!

Il faut se rappeler qu’à Vénissieux qu’Emmanuel Macron est arrivé en tête à Vénissieux lors du second tour des élections présidentielles du dimanche 7 mai 2017 et qu’il a obtenu un meilleur résultat à Vénissieux qu’au niveau national (66,1% des suffrages). 19 475 habitants de Vénissieux ont pris part au deuxième tour de la présidentielle, soit un taux de participation de 64%.

Mais comme dans la plupart des villes, les électeurs de Vénissieux ont dû faire un choix par défaut, car ce n’est ni monsieur Macron, ni madame Le Pen qu’ils avaient plébiscité deux semaines plus tôt car lors du premier tour, c’est Jean-Luc Mélenchon qui est arrivé en tête avec 36% des voix devant Emmanuel Macron (22% des bulletins de vote).

L'info c'est le partage !.

3 Commentaires

  1. Madame Groléas n’est pas conseillère municipale LREM, comme indiqué dans votre article. Je sais que ceux qui volent au secours de la victoire sont légion, mais officiellement, (http://www.ville-venissieux.fr/Ma-ville/Le-Conseil-municipal/Les-elus), elle a toujours l’étiquette « société civile » et siège dans un groupe PS-DVG. Bien sûr, tout ce petit monde s’est précipité dans les bras de M. Macron lorsqu’il avait le vent en poupe, rejetant aussi loin que possible l’embarrassante étiquette PS, assez peu à la mode après les années Hollande… Dès que l’état de grâce commencera à avoir du plomb dans l’aile, on verra la profondeur des convictions macronnistes de ces messieurs-dames. D’ailleurs, pour que Mme Boudjay se permette d’exprimer en public ces petits bémols en plein fief collombo-macroniste…
  2. Merci pour cet article. deux remarques cependant

    – les photos que vous trouvez sur notre page facebook sont libres de droit ! inutile de les faire précéder d’un copyright !
    – Soundes s’est fait le porte voix de vénissians et de leur impatience. il est trop tot pour parler de déception !

    à très bientôt

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.