Un sondage qui fait parler l’élu communiste

Décidément l’adjoint au logement de la ville de Vénissieux, ne semble pas trop apprécier le sondage effectué par la société Opinion Way pour Lyon Mag et concernant l’élection métropolitaine, dans une bataille Kimelfeld et Collomd et dont ce dernier recueillerait 30% des intentions de vote pour l’élection à la présidence la métropole

M. Millet (PCF) tenant les casquettes d’adjoint, de conseiller métropolitain et de Président de la Sacoviv, n’est pas de l’avis du sondeur et du journaliste car selon lui, tout dépend de la formulation des questions :

« on n’a pas de détail sur cette enquête, les questions posées, et surtout les résultats par circonscriptions électorales qui sont pourtant essentiels pour estimer la répartition des sièges.» (PAM)

L’élu communiste va même parler de faiblesse du journalisme :

« Que l’institut fasse un sondage à sa manière, cela le regarde, mais que aucun journal qui reprenne ses résultats ne questionne la conclusion est vraiment surprenant… et révélateur de la faiblesse du rôle de journaliste, supposé vérifier les informations, les mettre dans un contexte, et ne pas les réduire à ce qui fait « du buzz... » »

Donc, l’article de LyonMag et le Progrès n’est là que pour faire du buzz !!! Décidément les communistes et amis extrême gauche ne doivent pas trop aimer les journalistes et les sondeurs, mais les adorent quand c’est à leur avantage, drôle de conception du travail de journaliste.

Bref, M. Millet, veut « plus d’élus d’une gauche authentique, refusant la droitisation de la vie politique métropolitaine. ». Ah bon, et si nous on ne voulait pas d’une gauchéisation de la vie politique métropolitaine et je rajoute municipale ; il en penserait quoi l’élu de gauche.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.