Ville et Banlieue : Vénissieux est-elle adhérente ?


Ville et Banlieue est une association pour la défense et la valorisation des quartiers. Originaire de Paris, elle a décidé pour des raisons financières de s’installer à Lyon, car l’association des maires Ville & Banlieue est financé par les cotisations des adhérents.

La politique de la ville a été ces derniers temps abandonné du débat et l’association compte remettre sur le devant de la scène la question de la politique de la ville.

Vaulx-en-Velin, Saint-Fons et Bron font partie de Ville & Banlieue, mais d’autres communes de l’agglomération l’ont quittée et sur le site de l’association je ne trouve aucune trace de la ville de Vénissieux. Il semblerait que la ville de Vénissieux ne soit pas adhérente de cette association, et si c’est le cas on se demande bien pourquoi, puisque le combat de Ville et Banlieue est tout à fait louable et honorable.

L’association se défend de toute orientation partisane et déclare être ni de droite, ni de gauche, a plusieurs orientations : 

  • Promouvoir les communes adhérentes
    • à travers les politiques, dispositifs et équipements qu’elles ont mis en place. Diffuser les innovations locales. Faire valoir une autre réalité des villes de banlieue.
  • Faire reconnaître des pouvoirs publics les missions nouvelles
    • dans les domaines de l’emploi, de la sécurité urbaine ou de l’éducation. Définir avec les élus les dispositifs innovants, en conjuguant efficacité et impératif de justice. Négocier les compétences et les moyens que réclame notre action.
  • Favoriser l’équilibre des aires urbaines
    • en organisant mieux les solidarités, en défendant une articulation des pouvoirs qui préserve les compétences du maire en lui donnant les appuis indispensables à l’échelle intercommunale et régionale.
  • Faire prévaloir des formes d’intercommunalité
    • qui réduisent les déséquilibres entre villes-centres et périphéries. Pour concilier liberté locale et solidarité, avec les communes et avec l’Etat.

La défense des quartiers reste un de leur premier combat, et à ce titre, elle compte organiser des réunions thématiques avec les élus et les acteurs de la politique de la ville, afin de faire un point sur la situation des « quartiers » dans la métropole lyonnaise.

Le 16 octobre 2017, l’association a organiser les États généraux de la ville à Grigny (Essonne) afin de « sensibiliser » sur le sujet. Une stratégie payante puisque les acteurs de la politique de la ville seront reçus le 13 novembre à l’Élysée pour un déjeuner avec Emmanuel Macron. (LyonCapitale)

Voilà une action qui vaut tous les discours et espérons que le président Macron sera à l’écoute des dirigeants afin de remettre sur le devant de la scène les problématiques des quartiers. Car la rénovation urbaine ne suffit pas si aucune action n’est menée envers la population et surtout la jeunesse de ces quartiers.

Site internet de l’association → Ville et Banlieue

Lire l’intégralité de l’article sur LyonCapitale → L’association des maires Ville & Banlieue s’installe à Lyon

L'info c'est le partage !.

Laisser un commentaire