2018 vue par Yves Blein


Le député de la 14ème circonscription du Rhône, s’est confié au journal LyonMag pour donner sa vision politique pour l’année 2018. Comme pour son précédent mandat sous l’étiquette socialiste, Yves Blein continuera à mettre en œuvre le programme annoncé lors de l’élection présidentielle. Bon, çà ce n’est pas une surprise, il est fidèle au groupe LAREM, d’ailleurs il a été élu avec ce mouvement, qui aujourd’hui est bien une formation politique. 

Concernant la reprise économique et une petite embellie de l’emploi, y a quand même un bémol, et les députés se couvrent bien de s’autocongratuler puisque comme tous les hommes politiques fidèles à la politique macroniste, il tient lui aussi le même discours :

On est à un stade où l’emploi reprend. Mais le risque, c’est que l’on n’ait pas de personne qui ait les qualifications nécessaires pour les emplois disponibles

Ah, donc si je comprends bien, la reprise est là, mais le chômage risque de ne pas baisser du fait du manque de qualifications nécessaires. Wouep, comme dirait l’autre : lol

Mais pas de soucis, y a une solution, c’est la formation professionnelle !!! Avec une circonscription où le taux de chômage est très élevé, Yves Blein insiste sur la formation, ben ok, mais on ne forme pas des gens qualifiés en quelques mois, d’autant plus qu’une formation apporte les bases du métier mais qu’ensuite il faut intégrer une entreprise qui fasse confiance à une personne sans expérience dans le domaine qu’elle recherche. Et là, la partie n’est pas gagnée, et je peux vous dire que je sais de quoi je parle. Mais le député reste malgré tout confiant en la politique du gouvernement Macron : 

Il faut faire un effort considérable des organismes de formation, publiques ou privés, pour accueillir les personnes qui sont demandeurs d’emploi aujourd’hui, afin qu’elles puissent accéder aux emplois disponibles

Le dernier point évoqué par le député est plutôt personnel tout en restant dans le domaine politique. Sa déclaration, très confuse et qui apporte beaucoup de questions puisque Yves Blein pense aux prochaines échéances électorales. Lesquelles ? Présidentielles ? Législatives ? Régionales ? Ou alors les élections municipales de 2020 (ou 2021 selon la volonté de notre président) ?

Yven Blein déclare toutefois penser et préparer les prochaines échéances électorales. Il se dit « à la disposition de ceux qui le souhaitent, quels que soient les partis politiques ou presque ».

Alors que du fait du non cumul des mandats, le député a dû céder son poste de maire de Feyzin, aurait-il l’ambition (par la grâce de Macron) de rejoindre le gouvernement ou pense t-il venir sur les terres vénissianes pour se présenter aux élections municipales, et éventuellement faire sauter le verrou du communisme à Vénissieux ?

Article de LyonMag → L’année politique 2018 vue par Yves Blein (LREM)

L'info c'est le partage !.

Laisser un commentaire