Christophe Girard : de la sécurité à la case justice ?

Le candidat divers droite Christophe Girard, qui a mis au coeur de sa campagne le thème de la sécurité, va t-il finir par se retrouver face à la justice ? C’est la question que l’on peut se poser, suite au déclaration diffusée dans presse locale du représentant du Rassemblement National, le sieur M Damien Monchau (RN).

M. Girard aurait accusé M. Monchau d’être l’allié de Mme Picard, candidate communiste, pour simplement retrouver une place d’élu d’opposition. C’est mal connaître les idées du Rassemblement National qui lui aussi aimerait bien faire basculer la ville carrément à droite, et ceci, bien sur sans M. Girard.

Mais la querelle des deux candidats de droite ne s’arrête pas là, puisque selon le représentant de la tête de liste RN, M. Girard aurait envoyé un courrier aux anciens colistiers de M. Monchau aux municipales de 2015, pour leur dire que la présence d’un candidat RN renforcerait la dispersion des voix

« il renforce l’abstention et favorise la dispersion des voix des Vénissians. Damien Monchau ne revient que pour sa place en se servant de vous […] Souhaitez-vous participer à cette mascarade ? »

Cette soudaine attention de mM. Girard aux colistiers de 2015 de M. Monchau, n’a pas été du tout bien appréciée par le RN qui parle de « de pratiques ignobles et diffamantes » et pourrait « constituer une violation du code électoral qui sanctionne les fausses informations visant à suspendre ou détourner des suffrages. »

Damien Monchau a déclaré qu’il se réserve le droit de déposer plainte.

 

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

  1. Je n’ai pas seulement déclaré cela, cher journaliste amateur.

    J’ai aussi dévoilé sur le plateau de France 3 à l’occasion d’un débat, la vérité sur ce triste personnage qu’est Christophe Girard.

    À savoir qu’il avait rencontré il y a relativement peu de temps, mon responsable départemental, Antoine Mellies, avec lequel il était tombé d’accord sur le principe d’une alliance avec moi au second tour des élections municipales, à la condition sine qua non que l’on s’ignore cordialement lors du premier tour.

    Monsieur Girard n’ayant aucun honneur, il n’a évidemment pas tenu ses engagements, et a comme à son habitude, tenté de m’exclure de la campagne en usant de mensonges à mon encontre. Cette fois-ci par un courrier envoyé à mes anciens colistiers, dans l’optique de pousser au désistement ceux qui souhaiteraient candidater à nouveau derrière moi cette année.

    Raison pour laquelle je me vois contraint de me défendre.

    Pour de plus amples informations, je vous conseille de trouver un Replay du débat de France 3 sur les #Municipales2020 diffusé initialement le 9 février à 11h30. Vous pouvez également lire ma dernière publication sur ma page FB.

    https://m.facebook.com/DMonchau/

    Cordialement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.