Girard Vs BenMabrouk : les frères ennemis

Ne va t-on pas vers un remake du film « les frères ennemis » car pour ces deux là, il est évident qu’ils ne seront plus jamais amis. Il y a quelques années, M. Djillanie BenMabrouk siégeait fièrement au côté de M. Girard, en tant qu’élu de l’opposition, mais en 2014, revirement de situation, puisque M. Benmabrouk, se trouve au côté de la majorité communiste, en tant que société civile, alors qu’il ne s’était pas gêné à une certaine époque de critiquer la politique menée par les communistes vénissians, et dirigée par Michèle Picard, actuelle maire communiste de Vénissieux.

Lors du conseil municipal du 04 février 2019, le ton est monté entre les deux hommes. Entre les élus de l’opposition et la majorité, on a souvent des tensions, qui sont parfois limites, comiques, mais là, on sent bien que le degré est monté d’un cran, dû certainement à des élections municipales qui normalement devraient se dérouler en 2020.

Ce qui est hilarant, pour ces deux personnages, c’est que ces deux élus n’habiteraient pas à Vénissieux, et que, l’un comme l’autre parlent de passé et d’avenir à Vénissieux. Lors de cette confrontation verbale, l’élu de la majorité, déclare « M. Girard, vous n’avez pas de passé à Vénissieux, vous n’aurez aucun avenir », tandis que M. Girard riposte précise qu’il sera bien présent aux prochaines élections. Sous quelle étiquette, et avec qui, suspens !!!

En tout cas, si l’élu de la majorité déclare que M. Girard n’a peut-être pas de passé à Vénissieux, on peut se demander si l’élu de la majorité communiste, le sieur Benmabrouk, adjoint à l’emploi, aura un avenir à Vénissieux.

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.