L’affiche FCPE qui fait polémique : quel est l’avis de nos politique locaux ?

Quand il s’agit de femmes voilées, les médias sautent sur l’occasion pour faire des débats où chaque intervenant tente de crier plus fort que l’autre pour se faire entendre, et cela devient un brouhaha, qui n’apaise pas le dialogue.

Et c’est le cas pour la nouvelle campagne dla Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE), qui a sorti son affiche à l’occasion des élections, et qui suscite bien des commentaires et des articles, parfois pour et d’autres contre et même Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education Nationale, a pris la parole pour donner son avis jugeant que l’affiche de la FCPE est une erreur, ce qui a provoqué la colère de la première fédération de parents d’élèves car le ministre a déclaré que : « l’affiche de la FCPE, défendant le droit pour des femmes voilées de faire des sorties scolaires, est une « erreur ». Toujours selon le ministre, il y a « des organisations qui essayent de flatter le communautarisme » et juge regrettable cette campagne et le ministre n’est plus dans son rôle puisqu’il demande même à la fédération de corriger cette erreur : 

« C’est un tout petit peu inquiétant. Il y a des élections de parents d’élèves dans quelques semaines, le fait qu’on ait maintenant des organisations qui essayent de flatter le communautarisme pour avoir des voix n’est pas une bonne chose »

 

Mais pour Rodrigo Arénas, co-président de la FCPE, cette affiche a été sortie de son contexte, et a été instrumentalisée par des réseaux d’extrême droite et de Laurent Bouvet, fondateur du Printemps républicain et membre du conseil des sages de la laïcité, institué par M. Blanquer »

 

Pourtant le Conseil d’Etat a affirmé que « les mères voilées accompagnant les sorties scolaires ne sont pas soumises aux exigences de neutralité religieuse », d’où la publication de cette affiche pour faire appliquer les règles de la laïcité.

Rachid l’Instit, Professeur des écoles en SEGPA et journaliste a posté sur son compte Twitter son approbation pour cette affiche : 

En tout cas, depuis l’apparition de cette affiche, le compte twitter de la FCPE ne cesse de subir du cyber-harcèlement.

Du côté des politiques vénissians, c’est toujours le silence total, aucun commentaire, aucun avis de la part de notre maire qui répète souvent, parfois à tort et à travers le mot laïcité. Que pense t-elle de cette affiche ? Et que pense le député de la 14ème circonscription, Yves Blein, de la déclaration du ministre de l’Education Nationale ? Idem pour Christophe Girard, pour ce qui est du parti Rassemblement National, l’élu vénissian RN, n’a pas besoin de s’exprimer on devine d’ores et déjà ce qu’il en pense.

A l’approche des élections municipales on comprend que ces personnalités ne tiennent pas trop à se prononcer sur cette affiche, de peur de vexer leurs électeurs (trices).

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.